Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous York

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 novembre 2012.

Réalisé par Géraldine Nakache et Hervé Mimran, scénario d'Isabelle Querrioux.

Acteurs : Leïla Bekhti (Samia), Géraldine Nakache (Gabrielle), Manu Payet (Michaël), Nader Boussandel (Nabil), Baptiste Lecaplain (Sylvain), Marthe Villalonga (Madame Hazan), Dree Hemingway (Denise), Sienna Miller (Star), Nicole LaLiberte (Rachel), Ronald Schultz (M. Schbath), Havilland Morris (Mme Johns), Alexandra Metz (Assia), Roderick Hill (Styliste), Mark Cox (Jeune danois), Bob Ari (Garagiste), Norma Chu (Femme chinoise); Joseph Tudisco (Caissier) et Benjamin R. Nathan (Hasid).

Histoire : Michaël, Nabil et Sylvain, trois trentenaires de Nanterre, débarquent à New York par surprise à l'occasion de l’anniversaire de Samia, leur amie d'enfance. C'est Gabrielle, elle aussi une amie de toujours qui a tout organisé. Les deux copines ont quitté leur cité depuis deux ans pour tenter leurs chances aux États-Unis. Samia est l'assistante personnelle d'une célèbre comédienne avec qui elle partage un sublime appartement. Gabrielle, quant à elle, travaille dans une maison de retraite où elle a lié une relation tendre avec Mme Hazan, une Française placée ici par ses enfants.

Mon avis : Description du rêve américain en un film, cinq amis d'enfance se retrouvant dans la ville qui ne dort jamais. La réalisation nous offre des très beaux plans de la ville. L'histoire en elle-même n'est pas très palpitante, cela manque de trame de fond, mais les différentes scènes sont sympathiques. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Marthe Villalonga, que j'apprécie énormément. Le film se regarde facilement, on passe un bon moment, mais il ne laissera pas de souvenirs après son visionnage.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Alita : battle angel

Publié le par Emy Lee

Sortie le 13 février 2019.

Réalisé par Robert Rodriguez, scénario de James Cameron, Laeta Kalogridis et Robert Rodriguez d'après l’œuvre de Yukito Kishiro, et musique de Junkie XL.

Acteurs : Rosa Salazar (Alita), Christoph Waltz (Ido), Jennifer Connelly (Chiren), Mahershala Ali (Vector), Ed Skrein (Zapan), Jackie Earle Haley (Grewishka), Keean Johnson (Hugo), Lana Condor (Koyomi), Jorge Lendeborg Jr (Tanji), Eiza Gonzalez (Nyssiana), Edward Norton (Nova), Leonard Wu (Cyborg), Michelle Rodriguez (Gelda), Casper Van Dien (Amok), Derek Mears (Romo), Sam Medina (Stinger), Elle LaMont (Screwhead) et Jorge A. Jimenez (Chasseur de primes).

Histoire : Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé - elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Mon avis : Alita : Battle angel, respecte à la lettre les codes des films de science-fiction : un nouvel univers, une guerre entre deux entités, un personnage à la soif de revanche... De fait, en dehors de l'univers créé, il n'y a rien de nouveau. On suit Alita dans sa quête de retrouver la mémoire sur ce qu'elle est. Le film pose les jalons de cet univers et la fin appel clairement à une suite (qui devrait lancer la grande bataille). De fait, le film traîne parfois en longueur, notamment lors des combats qui ne servent pas vraiment le scénario. C'est dommage, l'univers est intéressant, les personnages attachants, mais on a peu de réponses et trop de contenu inutile.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Vice

Publié le par Emy Lee

Sortie le 13 février 2019.

Réalisation et scénario par Adam McKay, et musique de Nicholas Britell.

Acteurs : Christian Bale (Dick Cheney), Amy Adams (Lynne Cheney), Steve Carell (Donald Rumsfeld), Sam Rockwell (George W. Bush), Tyler Perry (Colin Powell), Eddie Marsan (Paul Wolfowitz), Jesse Plemons (Kurt), LisaGay Hamilton (Condoleezza Rice), Don McManus), Jillian Armenante (Karen Hughes), Shea Whigham (Wayne Vincent), Bill Camp (Gerald Ford), Brandon Firla (Jay Bybee), Alison Pill (Mary Cheney), Naomi Watts (Présentatrice), Alfred Molina (Serveur), Brian Poth (Agent secret) et Matt Nolan (Albert).

Histoire : Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de bruit, à se faire élire vice-président aux côtés de George W. Bush. Devenu l'homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd'hui…

Mon avis : J'avais beaucoup aimé "The Big Short : le casse du siècle", la manière dont il était réalisé ! J'avais donc très envie de découvrir "Vice" sans même connaitre le sujet traité. C'est ainsi que je me retrouve dans la salle, et je suis agréablement surprise de découvrir sur cet homme (ou devrais-je dire cette mi-femme) de l'ombre. Il est toujours aussi impressionnant de découvrir l'envers du décors de la politique, de voir comment une poignée d'Hommes jouent chaque jours avec l'humanité. Dick Cheney est aussi exécrable qu'il fascine. Le film traite une fois de plus d'un sujet Important et lourd tout en y incluant de la légèreté et beaucoup d'humour. Je n'avais pas du tout reconnu Christian Bale, il est méconnaissable ! Il faut quelques minutes pour distinguer son regard et s'habituer aux prothèses. J'ai été surprise de découvrir Sam Rockwell dans le rôle de Georges Bush Jr, je ne l'aurais jamais imaginé pour ce rôle et pourtant il est excellent ! Une fois de plus Adam McKay a su me fasciner avec ce biopic et sa réalisation, même si par moment j'ai pu trouver un peu le temps long face à toutes ses informations. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Bigfoot et les Henderson

Publié le par Emy Lee

Sortie le 23 décembre 1987.

Titre original : Harry and the Henderson.

Réalisé par William Dear, scénario de Bill Martin, Ezra D. Rappaport et William Dear, et musique de Bruce Broughton.

Acteurs : John Lithgow (George Henderson), Melinda Dillon (Nancy Henderson), Margaret Langrick (Sarah Henderson), Joshua Rudoy (Ernie Henderson), Don Ameche (Dr Wallace Wrightwood), David Suchet (Jacques LaFleur), Lainie Kazan (Irene Moffat), Kevin Peter Hall (Harry), M. Emmet Walsh (George Henderson Sr) et Bill Ontiverous (Sergent Mancini).

Histoire : Alors que les Henderson reviennent d'un week-end de camping dans les bois. George percute un animal. Il se révèle être le légendaire Bigfoot ! La famille l'enmènne à Seattle avec eux, le croyant mort...

Mon avis : J'avais très envie d'un film des années 80/90 pour combler mon dimanche matin avec mes céréales,  j'ai trouvé mon bonheur auprès des Henderson. Le film n'a rien de transcendant si ce n'est son casting avec la présence de John Lithgow (qui reste toujours pour moi Trinité de Dexter) et de Melinda Dilon. Un film que j'aurais certainement adoré plus jeune, aujourd'hui il m'a diverti et c'est tout ce que je lui demandais.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Green book : sur les routes du sud

Publié le par Emy Lee

Sortie le 23 janvier 2019.

Titre original : Green book.

Réalisé par Peter Farrelly, scénario de Nick Vallelonga, Brian Hayes Currie et Peter Farrelly, et musique de Kristopher Bowers.

Acteurs : Viggo Mortensen (Tony Lip), Mahershala Ali (Dr Don Shirley), Linda Cardellini (Dolores), Sebastien Maniscalco (Johnny), Dimiter D. Marinov (Oleg), P. J. Byrne (Producteur de musique), Don Stark (Jules Podell), David Ann (Bobby), Brian Stepanek (Graham Kindell), Geraldine Singer (EmCee), Iqbal Theba (Amit), David Kallaway (Ray) et Tom Virtue (Morgan Anderson).

Histoire : En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité. Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune. 

Mon avis : "Green Book" est un très beau film. La ségrégation a été le sujet de nombreux films, je craignais une redondance, il n'en est rien. La touche de Peter Farrelly nous fait traverser le sud des États-Unis avec une certaine légèreté. Pour autant, ce n'est pas toujours simple à visionner. Le personnage du Dr Don Shirley est charismatique, solitaire et secret. D'ailleurs on souhaiterais en apprendre plus sur ce personnage car personnellement je spécule grandement sur son enfance. Il est donc naturel que Mahershala Ali est impressionnant et campe parfaitement son personnage. Il en est de même pour Vigo Mortensen, presque méconnaissable ! Un belle histoire, un beau road movie et un bon moment passé au cinéma.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Glass

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 janvier 2019.

Réalisation et scénario par M. Night Shyamalan, et musique de West Dylan Thordson.

Acteurs : James McAvoy (Kévin Crumb), Bruce Willis (David Dunn), Anya Taylor -Joy (Casey Cooke), Sarah Paulson (Dr Ellie Staple), Samuel Lee Jackson (Elijah Price), Charlayne Woodard (Mère d'Elijah), Spencer Treat Clark (Joseph Dunn), Luke Kirby (Pierce), Adam David Thompson (Daryl), Marisa Brown (Carol) et Rob Yang (Heo Byung-Woo). 

Histoire : Peu de temps après les événements relatés dans Split, David Dunn - l’homme incassable - poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre Elijah Price suscite à nouveau l’intérêt des forces de l’ordre en affirmant détenir des informations capitales sur les deux hommes…

Mon avis : Je me suis hyppé toute seule, en visionnant "Incassable" et "Split" peu de temps avant d'aller voir le film. J'avais donc hâte de découvrir le nouveau film de Shyamalan, et la manière dont il allait nous exposé les événements. Il me reste beaucoup d'interrogation après avoir vu le film. J'ai trouvé que tout allait très vite au début, pour que la séquence à l'hôpital soit bien longue. La bataille finale tant attendue, n'est finalement pas aussi impressionnante que je l'aurais voulu. Et je n'ai pas compris le sens de cette fin. Bref comme pour Split, j'apprécierai surement le film quand je le revisionnerai, une fois mes attentes de côtés. Le film était intéressant, on en a découvert davantage sur les personnages, leur rôle et leur mission. La "folie" d'Elijah Price se poursuit dans l'ombre et sa thèse du super-héros. James McAvoy est toujours aussi impressionnant dans son rôle. Un simple geste, une simple mimique nous permet de reconnaitre la personnalité dans la lumière. On en apprend également davantage sur son personnage et son origine. J'ai également apprécié que le casting d' "Incassable" puisse être présent tout comme sa musique thème. La réalisation et le scénario sont bien travaillés, même s'il nous reste encore des choses à découvrir.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Nicky Larson et le parfum de Cupidon

Publié le par Emy Lee

Sortie le 06 février 2019.

Réalisation et scénario par Philippe Lacheau d'après l’œuvre de Tsukasa Hojo, et musique de Maxime Desprez et Michael Tordjman.

Acteurs : Philippe Lacheau (Nicky Larson), Élodie Fontan (Laura), Tarek Boudali (Pancho), Julien Arruti (Skippy), Kamel Guenfoud (Mammouth), Didier Bourdon (Letellier), Pamela Anderson (Jessica Fox), Dorothée (Hôtesse de l'air), Gérard Jugnot (Psychologue), Audrey Lamy (Femme de Skippy), Chantal Ladesou (Belle-mère Skippy), Jarry (Monsieur Mokori), Raphaël Personnaz (Tony), Jérôme Le Banner (Joe), Hedi Bouchenafa (Teddy) et Arben Bajraktaraj (Gants noirs).

Histoire : Nicky Larson est le meilleur des gardes du corps, un détective privé hors-pair. Il est appelé pour une mission à hauts risques : récupérer le parfum de Cupidon, un parfum qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise…

Mon avis : Enfant, j'étais fan de Nicky Larson, alors comme beaucoup quand le film a été annoncé j'ai lourdement craché dessus en attendant qu'on piétine un nouveau souvenir de mon enfance. Finalement la curiosité l'a emporté (comme souvent), notamment en raison des retours positifs. Finalement le film est une très bonne surprise ! Philippe Lacheau a réussi son paris d'adapter la série en film, pour en faire un épisode crédible, en adéquation avec la série et le personnage. Certes il faut passer la première scène, plutôt lourde,et à l'humour potache. Mais la suite, ce n'est que du bonheur ! Les gags sont dosés, les références à la génération Dorothée nombreuses et l'univers respecté. Le seul défaut serait que l'histoire se déroule en France, et que l'univers manga et japonais manque. Mais ce n'est pas aussi dérangeant. J'ai trouvé également que Laura et son marteau XL était trop peu présent. Depuis, je n'ai qu'une envie, le découvrir une seconde fois, pour constater les références que j'aurais loupé. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Juste pour rire

Publié le par Emy Lee

Sortie le 11 janvier 2019.

Titre original : The last laugh.

Réalisation et scénario par Grag Pritikin.

Acteurs : Chevy Chase (Al Hart), Andie MacDowell (Doris Montgomery), Richard Dreyfuss (Buddy Green), Kate Micucci (Jeannie), Ritchie Montgomery (Texas MC), Amy Brassette (Comédienne Stand-up), Kit Willesee (Actrice dans le café) et Charles Barber (Shérif du Texas).

Histoire : Al Hart a été l'un des plus grands agents de New York. Il a du mal à raccrocher malgré la perte de ses plus gros clients. Poussé par sa petite fille, Jeannie, il intègre une résidence de retraite en Floride. Il retrouve alors un de ses anciens acteurs, et amis, Buddy Green. Tous deux aspirent à retrouver leur succès d'antan. Ils décident donc de partir sur les routes pour que Buddy puisse retrouver son succès et prendre sa revanche dans l'une des plus grandes émissions de New York...

Mon avis : Un road movie bien sympathique, on parcours les USA et les petites scènes des plus grandes villes. J'ai apprécié le duo formé par Chevy Chase et Richard Dreyfuss et j'ai aimé les suivre dans leur aventure. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Andy McDowell, que je n'avais pas revu depuis bien longtemps. Un petit film sans prétention devant lequel j'ai passé un bon moment. 

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

La mule

Publié le par Emy Lee

Sortie le 23 janvier 2019.

Titre original : The mule.

Réalisé par Clint Eastwood, scénario de Nick Schenk d'après l’œuvre de Sam Dolnick, et musique d'Arturo Sandoval.

Acteurs : Clint Eastwood (Earl Stone), Bradley Cooper (Colin Bates), Laurence Fishburne (),

Histoire : À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain. Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule". Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre...

Mon avis : Quel plaisir de retrouver Clint Eastwood à l'écran ! D'autant plus dans un tel rôle ! Earl est un personnage naïf et attachant. Après une vie passée avec les plantes, sans le sous, il se retrouve dans l'obligation de trouver un nouveau boulot. Après avoir passé sa vie sur les routes, il se sent totalement qualifier pour le job qu'on lui donne. Petit à petit, le personnage d'Earl construit son quotidien autour de cette activité et se fait respecter par le cartel. Un film magnifique, simple et efficace. Au son de la country, on parcours les paysages des USA passant du désert au plaines. On découvre également une histoire familiale complexe, qui alimente les tournées d'Earl. Un très beau film qui s'inscrit dans la filmographie bien chargée du réalisateur / acteur ! J'aurais pu continuer de le suivre pendant des heures.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Two lovers

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 novembre 2008.

Réalisé par James Gray, scénario de Ric Menello et James Gray.

Acteurs : Joaquin Phoenix (Leonard Kraditor), Gwyneth Paltrow (Michelle), Vinessa Shaw (Sandra), Isabella Rossellini (Ruth Kraditor), Moni Moshonov (Reuben Kraditor), Elias Koteas (Ronald Blatte), John Ortiz (Jose Cordero), Samatha Ivers (Stephanie), Jeanine Serralles (Dayna), Uzimann (chauffeur de taxi), Evan Lewis (Oncle), Davis Ross (Serveur) et Marion McCorry (Infirmière). 

Histoire : New York. Léonard hésite entre suivre son destin et épouser Sandra,la femme que ses parents lui ont choisi ou se rebeller et écouter ses sentiments pour sa nouvelle voisine, Michelle, belle et volage, dont il est tombé éperdument amoureux. Entre la raison et l'instinct, il va devoir faire le plus difficile des choix...

Mon avis : Je n'étais pas très emballée par l'histoire de ce film. Pourtant je me suis vite fait happé par le quotidien de Leonard et ses romances. Entre la raison et le coeur, le choix est bien difficile pour ce personnage. Joaquin Phoenix est très convaincant dans ce rôle. Son duo avec Gwyneth Paltrow fonctionne très bien. J'ai également eu beaucoup de plaisir à revoir l'actrice. Certains plans sont intéressants. J'ai passé un bon moment devant ce film, même si je ne le garderai peut être pas en mémoire.

3 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>