Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toy Story IV

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 juin 2019.

Réalisé par Josh Cooley, scénario de Stephany Folsom et Andrew Stanton, et musique de Randy Newman.

Doublage original : Tom Hanks (Woody), Tim Allen (Buzz l'Eclair), Annie Potts (Bergère), Tony Hale (Forky), Keegan-Michael Key (Ducky), Jordan Peele (Bunny), Christina Hendricks (Gabby Gabby), Keanu Reeves (Duke Caboom), Ally Maki (Giggle McDimples), Wallace Shawn (Rex), Joan Cusack (Jessie), Laurie Metcalf (Miss Davis), Bonnie Hunt (Dolly), Jeff Garlin (Bouton d'Or), Jodi Benson (Barbie), Estelle Harris (Mme Patate), Blake Clark (zigzag) et Lori Alan (Julia Anderson).

Doublage français : Jean-Philippe Puymartin (Woody), Richard Darbois (Buzz l'Eclair), Audrey Fleurot (Bergère), Pierre Niney (Fourchette), Jamel Debbouze (Ducky), Franck Gastambide (Bunny), Angèle (Gabby Gabby), Marc Arnaud (Duke Caboom), Ariane Aggiage (Giggle McDimples), Barbara Tissier (Jessie) et Serge Biavan (Combat Carl).

Histoire : Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Fourchette un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

Mon avis : J'avais énormément de crainte pour ce nouvel opus, le précédent film clôturait, pour moi, parfaitement la saga Toy Story ! Je ne voyais donc pas très bien ce qui allait être raconté ici. Bien sûr, j'étais très heureuse de retrouver les personnages emblématique : Woody, Buzz, Jessie, Rex mais également le retour de la Bergère. J'ai beaucoup aimé le personnage de Forky ! qui vient un peu chambouler l'équilibre. L'animation et les graphismes restent magnifiques, le doublage géniale (quelle plaisir de retrouver Tom Hanks en Woody !). Mais malgré mon amour pour la franchise, je n'ai pas aimé ce nouveau volet, l'histoire ne m'a pas intéressée et je n'en voyais pas du tout le sens. Ce n'est pas non plus catastrophique, on passe un bon moment, les nouveaux personnages sont intéressants, les problématiques soulevées également... Mais il n'apporte pas grand chose. Et surtout je n'ai pas aimé la fin, qui m'a grandement frustrée !

3 étoiles.

Voir les commentaires

Anna

Publié le par Emy Lee

Sortie le 10 juillet 2019.

Réalisation et scénario par Luc Besson, et musique d'Eric Serra.

Acteurs : Sasha Luss (Anna), Helen Mirren (Olga), Luke Evans (Alex Tchenkov), Cillian Murphy (Lenny Miller), Adrian Can (John McKee), Alexander Petrov (Piotr), Lera Abova (Maud), Eric Godon (Vassiliev), Ivan Franek (Mossan), Nikita Pavlenko (Vlad), Anna Krippa (Nika), Aleksey Maslodudov (Jimmy), Jean-Baptiste Puech (Samy), Alison Wheeler (Dorothée), Andrew Howard (Oleg), Jan Oliver Schroeder (Frederick) et Reginald Kudiwu (Agent Blake).

Histoire : Les Matriochka sont des poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Chaque poupée en cache une autre. Anna est une jolie femme de 24 ans, mais qui est-elle vraiment et combien de femmes se cachent en elle ? Est-ce une simple vendeuse de poupées sur le marché de Moscou ? Un top model qui défile à Paris ? Une tueuse qui ensanglante Milan ? Un flic corrompu ? Un agent double ? Ou tout simplement une redoutable joueuse d’échecs ? Il faudra attendre la fin de la partie pour savoir qui est vraiment ANNA et qui est “échec et mat”.

Mon avis : J'ai adoré "Nikita", "Léon", j'ai aimé "Colombiana", du coup j'étais persuadée que j'allais adoré "Anna"... Quelle déception ! J'étais plutôt emballée au départ, j'ai découvert Sasha Luss que j'ai beaucoup apprécié. L'histoire en elle-même n'est pas inintéressante, on constate la toile qu'est entrain de tisser Anna, et puis je me suis perdue ! A un moment je n'ai plus compris où on voulait nous emmener, j'ai fini par décrocher et m'endormir... Mais je crois que le pire c'est d'avoir constater qu'en me réveillant je comprenais tout  ! C'est dommage, l'idée était plutôt prometteuse, le casting alléchant mais ça ne fonctionne pas. D'ailleurs, il est resté peu de temps à l'affiche.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Yesterday

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 juillet 2019.

Réalisé par Danny Boyle, scénario de Richard Curstis, et musique de Daniel Pemberton.

Acteurs : Himesh Patel (Jack Malik), Lily James (Ellie Appleton), Ed Sheeran (lui-même), Kate McKinnon (Debra Hammer), Joel Fry (Rocky), Alexander Arnold (Gavin), Lamorne Morris (Directeur marketing), James Corden (Lui-même), Meera Syal (Sheila Malik), Sophia Di Martino (Carol), Camille Chen (Wendy), Ellise Chappell (Lucy), Maryana Spivak (Alexa), Harry Michell (Nick), Vincent Franklin (Brian), Gus Brown (Marcus), Sanjeev Bhaskar (Jed Malik) et Karl Theobald (Terry).

Histoire : Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre. Jack Malik est un auteur-compositeur interprète en galère, dont les rêves sont en train de sombrer dans la mer qui borde le petit village où il habite en Angleterre, en dépit des encouragements d’Ellie, sa meilleure amie d’enfance qui n’a jamais cessé de croire en lui. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où il découvre que les Beatles n’ont jamais existé… ce qui va le mettre face à un sérieux cas de conscience.

Mon avis : Dans l'idée, le scénario était attirant. Un artiste en galère qui profite de l'amnésie générale sur les Beatles pour reprendre leur plus grand succès et devenir célèbre. Mais dans la réalisation, cela n'a pas comblée mes attentes. Je pensais voir autre chose avec une chute bien différente. Peut-être ma méconnaissance des Beatles ne m'a pas permis de comprendre certaines subtilités ou tous les clins d’œil cachés ? En tout cas, je m'en étais fait une idée bien différente que je n'ai pas retrouvé. J'ai toutefois apprécié la réalisation de Dany Boyle et le jeu des acteurs. J'ai beaucoup aimé la "compétition" entre Jack Malik et Ed Sheeran. Mais j'en suis sortie globalement déçue.

2 étoiles.

Voir les commentaires

The Doors

Publié le par Emy Lee

Sortie le 30 avril 1991.

Réalisé par Oliver Stone, scénario de Randall Jahnson et Oliver Stone, et musique de Jim Morrison, John Densmore, Robby Krieger, Ray Manzarek et Carl Orff. 

Acteurs : Val Kilmer (Jim Morrison), Meg Ryan (Pamela Courson), Kyle MacLachlan (Ryan Manzarek), Frank Whaley (Robby Krieger), Kevin Dillon (John Densmore), Michael Wincott (Paul Rothchild), Michael Madsen (Tom Baker), Josh Evans (Bill Siddons), Dennus Burkley (Dog), Billy Idol (Cat), Kathleen Quinlan (Patricia Kennealy), Patricia Kennealy (Pétresse Wicca), Paul Rothchild (Assistant manager), Oliver Stone (Professeur de cinéma à UCLA), Eagle Eye Cherry (Membre de la tournée), Josie Bissett (Petite amie de Robby Krieger), Sean Stone (Jim Morrison enfant) et Kelly Hu (Dorothy). 

Histoire : 1965, Jim Morrison qui écrit des poèmes et suit des cours à UCLA, s'éprend de Pamela Courson. Il lui lit ses écrits, influencés par le mysticisme des indiens, qu'il a découvert durant son enfance au Nouveau-Mexique. La sensibilité des poèmes de Morrison impressionne Ray Manzarek et, bientôt, un groupe musical se forme...

Mon avis : Je connais quelques chansons des Doors, mais je ne connais absolument pas l'histoire du groupe, ni le mythe autour de Jim Morrison. Oliver Stone nous offre un biopic parfait du groupe, offrant une dynamique dans sa réalisation qui même si l'on n'est pas fan nous permet de visionner un film avec intérêt et beaucoup de plaisir. Un casting impressionnant, avec Val Kilmer qui campe parfaitement un Jim Morrison mystique et excentrique ! Une plongée dans les années 70, et leur philosophie de vie du "Peace & Love & Drugs" ! J'ai pris un belle claque après le visionnage, embarqué par ce rythme de folie et par la personnalité de Jim Morrison. 

5 étoiles.

Voir les commentaires