Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Donnie Darko

Publié le par Emy Lee

Sortie le 30 janvier 2002.

Réalisation et scénario par Richard Kelly, et musique de Michael Andrews

Acteurs : Jake Gyllenhaal (Donnie Darko), Jena Malone (Gretchen Ross), Drew Barrymore (Karen Pomeroy), Mary McDonnell (Rose Darko), Katharine Ross (Docteur Lilian Thurman), Patrick Swayze (Jim Cunningham), Maggie Gyllenhaal (Elizabeth Darko), Daveigh Chase (Samantha Darko), Holmes Osborne (Eddie Darko), James Duval (Frank), Arthur Taxier (Docteur Fisher), David St James (Bob Garland), Jazzie Mahannah (Joanie James), Jolene Purdy (Cherita Chen), Stuart Stone (Ronald Fisher), Gary Lundy (Sean Smith) et Alex Greenwald (Seth Devlin).

Histoire : Middlesex, Iowa, 1988. Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Introverti et émotionnellement perturbé, il entretient une amitié avec un certain Frank, un lapin géant que lui seul peut voir et entendre. Une nuit où Donnie est réveillé par la voix de son ami imaginaire qui lui intime de le suivre, il réchappe miraculeusement à un accident qui aurait pu lui être fatal. Au même moment, Frank lui annonce que la fin du monde est proche. Dès lors, Donnie va obéir à la voix et provoquer une série d’événements qui sèmeront le trouble au sein de la communauté…

Mon avis : Je n'avais encore jamais eu l'occasion de découvrir Donnie Darko, j'avais le sentiment que le film avait marqué le cinéma. J'ai beaucoup aimé la réalisation de Richard Kelly ainsi que les différents plans qui nous sont offerts. J'ai eu un peu plus de mal avec le scénario, je cherchais à tout prix à mettre du sens alors qu'il n'y en avait pas. Donnie est un personnage très mystérieux, on cherche à comprendre sa place dans sa famille, sa personnalité, sa folie ?! Sans bien comprendre si on a raison ou non. Je n'ai pas bien compris la présence de Frank, quel repère ou point d'ancrage il a pour Donnie. Je pense que je suis bonne pour revisionner le film afin de mieux le comprendre. Je n'ai peut-être pas assez disposé à m'y plonger.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Les hirondelles de Kaboul

Publié le par Emy Lee

Sortie le 04 septembre 2019.

Réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, scénario de Sebastien Tavel, Patricia Mortagne et Zabou Breitman d'après l'oeuvre de Yasmina Khadra, et musique d'Alexis Rault.

Doublage : Simon Abkarian (Atiq), Zita Hanrot (Zunaira), Swann Arlaud (Moshen), Hiam Abbass (Mussarat), Jean-Claude Deret (Nazish), Sébastien Pouderoux (Qassim), Serge Bagdassarian (Mollah), Michel Jonasz (Professeur Arash Bayazid) et Pascal Elbé (Mirza).

Histoire : Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Mon avis : Magnifique ! Autant par ses graphismes, son animation, son histoire, ses personnages, sa bande originale... On plonge dans l'univers que nous construit Zabou Breitman, par le récit des habitants de Kaboul, dont le quotidien change du jour au lendemain avec l'arrivée des talibans. J'ai adoré ce film d'animation, que je conseille de voir !

5 étoiles.

Voir les commentaires

Once upon a time ... in Hollywood

Publié le par Emy Lee

Sortie le 14 août 2019.

Réalisation et scénario par Quentin Tarantino.

Acteurs : Leonardo Dicaprio (Rick Dalton), Brad Pitt (Cliff Booth), Margot Robbie (Sharon Tate), Emile Hirsch (Jay Sebring), Margaret Qualley (Cat), Timothy Olyphant (James Stacy), Julia Butters (Trudie), Austin Butler (Tex), Dakota Fanning (Lynette Fromme), Bruce Dern (George Spahn ), Mike Moh (Bruce Lee), Luke Perry (Wayne Maunder), Damian Lewis (Steve McQueen), Al Pacino (Marvin Shwartz), Nicholas Hammond (Sam Wanamaker), Samantha Robinson (Abigail Folger), Rafal Zawierucha (Roman Polanski) et Lorenza Izzo (Francesca Capucci).

Histoire : En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus. 

Mon avis : Vous êtes prêt pour un voyage dans le temps ? Tarantino nous plonge rapidement dans cette période des années 60 à 70 par les décors, les costumes, les nombreux clins d’œil à cette période  (notamment cinématographique) mais aussi et surtout par la réalisation. On ce concentre avant tous sur les personnages de Rick Dalton et Cliff Booth qui sont dans un tournant de leur carrière. Comme beaucoup, je me suis plus facilement attaché au personnage interprété par Brad Pitt. Depuis l'annonce du projet, je me préserve des articles, interview et bande annonce pour garder le suspens, je ne savais donc absolument pas de quoi allait parlé le film (en dehors de l'hommage rendu à Hollywood). J'ai donc hâte de pouvoir revisionner ce film maintenant que je connais le déroulé finale et que je me suis un peu plus renseigné sur la question. Le réalisateur nous offre par ailleurs une scène finale épique de trente minutes, comme il sait si bien le faire ! Un bel hommage, un film magnifique, des références à gogo, une superbe esthétique et un casting des plus convaincants. L'un des plus beaux films que j'ai pu voir cette année !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Fête de famille

Publié le par Emy Lee

Sortie le 04 septembre 2019.

Réalisé par Cédric Kahn, scénario de Fanny Burdino, Samuel Doux et Cédric Kahn.

Acteurs : Catherine Deneuve (Andréa), Emmanuelle Bercot (Claire), Vincent Macaigne (Romain), Cédric Kahn (Vincent), Luana Bajrami (Emma), Laetitia Colombani (Marie), Isabel Aimé Gonzalez Sola (Rosita), Alain Artur (Jean), Joshua Rosinet (Julien), Milan Hatala (Milan) et Solal Ferreira (Solal).

Histoire : "Aujourd’hui c'est mon anniversaire et j'aimerais qu'on ne parle que de choses joyeuses."
Andréa ne sait pas encore que l'arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

Mon avis : Attirée par le casting, j'avais hâte de découvrir le film. J'ai assez vite été déçue par l'intrigue et toutes ses sous parties autour de la dynamique familiale. On se demande où les scénaristes souhaitent nous emmener et on finit par se perdre.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Beaux-parents

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 juin 2019.

Réalisé par Héctor Cabello Reyes, scénario de Bruno Bénabar et Héctor Cabello Reyes, et musique de Bénabar.

Acteurs : Josiane Balasko (Coline Rossi), Didier Bourdon (André Rossi), Bruno Bénabar (Harold Becker), Charlie Bruneau (Garance Rossi), Bruno Salomone (Hervé Fleury), Frederic Bouraly (Lopez), Gwendolyn Gouvernec (Chloé Fleury), Ruggero Raimondi (Grand-père), Sandra Piquemal (Aurélie) et Océane Dailly (Julie).

Histoire : Coline et André sont en parfaite harmonie avec leur fille, Garance, et leur gendre Harold. Mais Garance se sépare d’Harold et ordonne à ses parents de ne plus jamais le revoir. Les beaux-parents ne peuvent s’y résoudre : elle l’a largué, mais pas eux ! Ils devront mener une double vie pour continuer à voir leur gendre adoré, en cachette de leur fille, qui ne va pas les lâcher...

Mon avis : Malgré mon intérêt pour le duo formé par Josiane Balasko et Didier Bourdon, film très vite oublié. J'ai pourtant passé un bon moment en le visionnant.

3 étoiles.

Voir les commentaires

La vie scolaire

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 août 2019.

Réalisation et scénario par Grand Corps Malade et Mehdi Idir, et musique d'Angelo Foley.

Acteurs : Zita Hanrot (Samia), Liam Perron (Yanis), Soufiane Guerrab (Messaoud), Moussa Mansaly (Moussa), Alban Ivanov (Dylan), Antoine Reinartz (Thierry Bouchard), Redouane Bougheraba (Redouane), Hocine Mokando (Farid), Gaspard Gevin Hié (Kevin), Moryfère Camara (Issa) et Bakary Diombera (Seikou).

Histoire : Une année au cœur de l'école de la république, de la vie... et de la démerde ! Samia, jeune CPE novice, débarque de son Ardèche natale dans un collège réputé difficile de la ville de Saint-Denis. Elle y découvre les problèmes récurrents de discipline, la réalité sociale pesant sur le quartier, mais aussi l'incroyable vitalité et l'humour, tant des élèves que de son équipe de surveillants. Parmi eux, il y a Moussa, le Grand du quartier et Dylan le chambreur. Samia s'adapte et prend bientôt plaisir à canaliser la fougue des plus perturbateurs. Sa situation personnelle compliquée la rapproche naturellement de Yanis, ado vif et intelligent, dont elle a flairé le potentiel. Même si Yanis semble renoncer à toute ambition en se cachant derrière son insolence, Samia va investir toute son énergie à le détourner d'un échec scolaire annoncé et tenter de l'amener à se projeter dans un avenir meilleur...

Mon avis : Je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadée que le film traitait du harcèlement scolaire. J'ai été un peu déçue en découvrant que c'était un énième film sur un collège de quartier agité par le quotidien du quartier. Mais ma déception a été de courte durée, car le regard sur cette situation au combien commune change. Le film va davantage au fond des choses, en prenant l'élève mais aussi ses casseroles. Par moment, j'ai vraiment eu l'impression d'être au travail, alors que ce n'était pas vraiment ce que j'avais envie de trouver. Le film est drôle, touchant, émouvant, on partage un année de vie de ce collège et j'aurais pu y rester des heures durant. Après "Patients", Grand Corps Malade et Mehdi Idir nous offre un très beau film !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu ?

Publié le par Emy Lee

Sortie le 30 janvier 2019.

Réalisé par Philippe de Chauveron, scénario de Guy Laurent et Philippe de Chauveron, et musique de Marc Chouarain.

Acteurs : Christian Clavier (Claude Verneuil), Chantal Lauby (Marie Verneuil), Ary Abittan (David Benichou), Medi Sadoun (Rachid Benassem), Frédéric Chau (Chao Ling), Noom Diawara (Charles Koffi), Frédérique Bel (Isabelle Benassem), Julia Piaton (Benassem), Emilie Caen (Ségolène Ling), Elodie Fontan (Laure Koffi), Pascal Nzonzi (André Koffi), Salimata Kamate (Madeleine Koffi), Tatiana Rojo (Viviane Koffi), Claudia Tagbo (Nicole) et Loïc Legendre (Prêtre).

Histoire : Claude et Marie Verneuil font face à une nouvelle crise. Leurs quatre gendres, Rachid, David, Chao et Charles sont décidés à quitter la France avec femmes et enfants pour tenter leur chance à l’étranger.
Incapables d’imaginer leur famille loin d’eux, Claude et Marie sont prêts à tout pour les retenir. De leur côté, les Koffi débarquent en France pour le mariage de leur fille. Eux non plus ne sont pas au bout de leurs surprises… 

Mon avis : Je craignais vraiment le film réchauffé, utilisant ce qui a fait le succès du premier opus. Finalement, j'ai été agréablement surprise. Ce n'est pas le film de l'année, il n'égale pas la découverte du premier film mais pour autant c'est drôle et on passe un bon moment. Un plaisir de retrouver le casting au complet et d'aborder un peu plus la culture des gendres. On passe un bon moment, mais le film ne restera pas dans les mémoires.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Tombe les filles et tais-toi

Publié le par Emy Lee

Sortie le 21 décembre 1972.

Titre original : Play it again, Sam.

Réalisé par Herbert Ross, scénario de Woody Allen d'après son œuvre, et musique de Billy Goldenberg.

Acteurs : Woody Allen (Allan), Diane Keaton (Linda), Tony Roberts (Dick), Jerry Lacy (Bogart), Susan Anspach (Nancy), Jennifer Salt (Sharon Lake), Joy Bang (Julie), Viva (Jennifer), Suzanne Zenor (Fille de la discothèque), Diane Davila (Fille dans le musée) et Mari Fletcher (Sharon).

Histoire : Un cinéphile averti, passionné par les oeuvres et le personnage qu'incarne Humphrey Bogart à l'écran, se consacre entièrement à cet art au point d'en délaisser sa femme Nancy qui demande le divorce et le laisse seul. Désemparé, il erre de psychiatre en psychanalyste. Un couple d'amis décide alors de le prendre en charge et de lui faire rencontrer d'autres femmes. Malgré les conseils techniques de son hallucination permanente, ces relations ne sont guère couronnées de succès. Parviendra-t-il au bout de sa quête amoureuse ?

Mon avis : J'ai trouvé ce film intéressant. Je me suis assez vite attachée à Allan pour qui j'ai eu beaucoup d'empathie. J'ai apprécié de voir sa passion pour le cinéma et surtout pour Bogart (que je connais très peu). L'histoire est assez simple, on devine aisément ce qui va se passer mais ça n'en rend pas moins le film touchant. Certains plans sont intéressant, le casting également. J'ai beaucoup aimé l'appartement d'Allan typique des années 70, avec un goût limite. Un bon moment passé devant ce film.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

American Nightmare 4 : Les origines

Publié le par Emy Lee

Sortie le 04 juillet 2018.

Titre original : The first purge.

Réalisé par Gerard McMurray, scénario de James DeMonaco, et musique de Nathan Whitehead et Kevin Lax.

Acteurs : Y'lan Noel (Dimitri), Lex Scott Davis (Nya), Joivan Wade (Isaiah), Marisa Tomei (Dr Updale), Luna Lauren Velez (Luisa), Melonie (Juani), Steve Harris (Freddy), Mitchell Edwards (Kels), Patch Darragh (Arlo Sabian), Mugga (Dolores), Mo McRae (7), Rotimi Paul (Skeletor), Kristen Solis (Selina), Maria Rivera (Anna), Chyna Layne (Elsa), Jermel Howard (Lorenzo), Siya (Blaise) et Chrisian Robinson (Capital A).

Histoire : Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l’année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d’évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l’agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s’étendre au-delà des frontières de la ville test jusqu’à atteindre la nation entière.

Mon avis : Je ne garde pas vraiment de souvenir de ce film, hormis ma déception. Je suis pourtant partie prenante des films "origines" car j'ai toujours envie d'en savoir plus. Je n'ai pas été particulièrement comblée par le film. Les précédents opus apportant davantage d'éléments. Il est toutefois intéressant de voir la méthode de recrutement : une population pauvre contre de la rémunération, des chasseurs, des tueurs... assez étrange comme test. Bref, si j'avais plutôt apprécié les deux opus précédents, je suis assez déçue par celui-ci.

2 étoiles.

Voir les commentaires

American Nightmare 3 : Elections

Publié le par Emy Lee

Sortie le 20 juillet 2016.

Titre original : The purge : election year.

Réalisation et scénario par James DeMonaco, et musique de Nathan Whitehead.

Acteurs : Frank Grillo (Sergent), Elizabeth Mitchell (Charlene Roan), Mykelti Williamson (Joe Dixon), Joseph Julian Soria (Marcos), Betty Gabriel (Laney Rucker), Terry Serpico (Earl Danzinger), Edwin Hodge (Dante Bishop), Kyle Secor (Pasteur Edwige Owens), Barry Nolan (Reporter), Liza Colon-Zayas (Dawn), Ethan Phillips (Maire Cooper), Christopher James Baker (Hamon James), Raymond J. Barry (Caleb Warrens), Naheem Garcia (Angel Munoz), Portland Helmich (Présentateur) et Roman Blat (Oncle Sam).

Histoire : Une sénatrice américaine se lance dans la course à l'élection présidentielle en proposant l'arrêt total de la Purge annuelle. Ses opposants profitent alors d'une nouvelle édition de cette journée où tous les crimes sont permis pour la traquer et la tuer...

Mon avis : Avec ce nouvel opus, on nous apporte davantage d'éléments sur les motifs de la Purge annuelle. Elle n'est pas seulement réalisé dans le but de minimiser la population carcérale et de limiter les crimes le reste de l'année. Elle sert également à épurer les populations pauvres (parce qu'on sait bien qu'ils se reproduisent plus vite). Sauf que cette fois quelqu'un veut tout changer, une personne qui a tout perdu pendant la Purge. J'ai bien aimé ce nouvel opus, le concept du film me plait toujours autant, mais je regrette toujours autant le manque d'angoisse, ainsi que l'habitude du réalisateur de ne pas aller au bout de ce qu'il souhaite nous montrer. C'est bien dommage, car le film nous prouve qu'il n'est pas simplement une boucherie annuelle, certaines choses sont plus profondes.

3 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>