Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retour à Zombieland

Publié le par Emy Lee

Sortie le 30 octobre 2019.

Titre original : Zombieland : double tap.

Réalisé par Ruben Fleischer, scénario de Rhett Reese, Paul Wernick et Dave Callaham, et musique de David Sardy.

Acteurs : Woody Harrelson (Tallahassee), Jesse Eisenberg (Columbus), Emma Stone (Wichita), Abigail Breslin (Little rock), Rosario Dawson (Nevada), Zoey Dutch (Madison), Luke Wilson (Albuquerque), Thomas Middleditche (Flagstaff), Avan Jogia (Berkeley), Bill Murray (Lui-même), Dan Arkoyd (Lui-même), Ian Gregg (Bowel blast guy), Lucas Fleischer (Dave Sanderman), Ari Loeb (T800 Z) et Anthony Dilio (Matteo Banchi)

Histoire : Le chaos règne partout dans le pays, depuis la Maison Blanche jusqu’aux petites villes les plus reculées. Nos quatre tueurs doivent désormais affronter de nouvelles races de zombies qui ont évolué en dix ans et une poignée de rescapés humains. Mais ce sont les conflits propres à cette « famille » improvisée qui restent les plus difficiles à gérer…

Mon avis : Le second volet des aventures de Tallahassee, Columbus, Wichita et Little Rock, réussit à faire mieux que son prédécesseur ! On a beaucoup de plaisir à retrouver notre petite bande (même si je venais de visionner le premier film juste avant). Ils ont bien changé, depuis dix ans ils naviguent dans tous les États et assomment les zombis qu'ils croisent ! Toujours aussi drôle, on es confronté à de nouvelles interrogations du groupe. Ma préférence reste auprès de Woody Harrelson, j'adore l'acteur et j'adore son personnage ! La réalisation et le scénario utilisent la même recette et cela fonctionne toujours autant !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Hors normes

Publié le par Emy Lee

Sortie le 23 octobre 2019.

Réalisation et scénario par Eric Toledano et Olivier Nakache, et musique de Grandbrothers.

Acteurs : Vincent Cassel (Bruno), Reda Kateb (Malik), Hélène Vincent (Hélène), Bryan Mialoundama (Dylan), Alban Ivanov (Menahem), Benjamin Lesieur (Joseph), Marco Locatelli (Valentin), Catherine Mouchet (Dr Ronssin), Lyna Khoudri (Ludivine), Aloïse Sauvage (Shirel), Djibril Yoni (Fabrice), Ahmed Abdel Laoui (Mounir), Darren Muselet (Cédric), Sophie Garric (Eva) et Kjel Bennett (Jules).

Histoire : Bruno et Malik vivent depuis vingt ans dans un monde à part, celui des enfants et des adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes. 

Mon avis : Un film très intéressant, qui même si il s'axe plus particulièrement sur le champ du handicap (qu'il soit psychique ou mental), peu inclure toutes les "patates chaudes" du médico-social, tous ses incasables car il ne rentre dans aucun des critères convenus par l'ARS pour ses établissements. De fait, peu de marge de manœuvres, peu de progrès, et une évolution plutôt négative des situations. Ici on nous explique tout cela au travers de deux associations créés pour palier à se manque, agissant avec peu de moyens, sans personnel qualifié mais permettant de soulager les familles et les établissements tout en permettant une évolution. Le film est plutôt réaliste sur ses questions même si bien sûr j'aurais toujours à redire, il permet de donner la parole aux oubliés car peu visible. Je ne suis pas une grande fan des films de Toledano et Nakache mais j'avoue avoir apprécié ce film que ce soit par sa réalisation, son scénario ou encore son casting. J'apprécie de plus en plus Vincent Cassel et Reda Kateb, que j'ai souvent vu dernièrement et leur jeu est intéressant. Le ton léger employé est intéressant pour soulager un sujet lourd. J'ai passé un très bon moment devant ce film, que je recommande vivement. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Fahim

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 octobre 2019.

Réalisé par Pierre-François Martin-Laval, scénario de Philippe Elno, Thibault Vanhulle et Pierre-François Martin-Laval d'après l'oeuvre de Fahim Mohammad, Sophie Le Callenec et Xavier Parmentier, et musique de Pascal Lengagne.

Acteurs : Assad Ahmed (Fahim), Gérard Depardieu (Sylvain), Isabelle Nanty (Mathilde), Pierre Gommé (Eliot), Mizanur Rahaman (Nura), Sarah Toufic Othman-Schmitt (Luna), Victor Herroux (Louis), Tiago Toubi (Max), Alexandre Naud (Alex), Axel Keravec (Dufard), Didier Flamand (Fressin) et Pierre-François Martin-Laval (Peroni).

Histoire : Forcé de fuir son Bangladesh natal, le jeune Fahim et son père quittent le reste de la famille pour Paris. Dès leur arrivée, ils entament un véritable parcours du combattant pour obtenir l’asile politique, avec la menace d’être expulsés à tout moment. Grâce à son don pour les échecs, Fahim rencontre Sylvain, l’un des meilleurs entraîneurs d’échecs de France. Entre méfiance et attirance, ils vont apprendre à se connaître et se lier d’amitié. Alors que le Championnat de France commence, la menace d’expulsion se fait pressante et Fahim n’a plus qu’une seule chance pour s’en sortir : être Champion de France.

Mon avis : Un très beau film avec un scénario touchant et captivant. On se laisse assez vite porté par l'histoire de Fahim et de son père dans leur trajet d'immigré puis de la reconnaissance de leur statut. J'ai beaucoup aimé le personnage de Gérard Depardieu, mais je ne suis pas forcément objective car j'aime beaucoup l'acteur. Son duo avec Isabelle Nanty fonctionne parfaitement. Une réalisation et un scénario parfait pour une film qui nous fait passer un très bon moment.

4 étoiles.

Voir les commentaires

La fameuse invasion des ours en Sicile

Publié le par Emy Lee

Sortie le 09 octobre 2019.

Titre original : La famosa invasione degli orsi in Sicilia.

Réalisé par Lorenzo Mattotti, scénario de Thomas Bidegain, Jean-Luc Fromental, Lorenzo Mattotti d'après l’œuvre de Dino Buzzati, et musique de René Aubry.

Doublage : Jean-Claude Carrière (Vieil ours), Leïla Bekhti (Almerina), Thomas Bidegain (Gedeone), Beppe Chierici (Théophile), Arthur Dupont (Tonio), Thierry Hancisse (Leonce), Pascal Demolon (Grand Duc), Jacky Nercessian (Salpêtre), Boris Rehlinger (De Ambrosiis / Babbon), Corrado Invernizzi (Grand Duc II) et Linda Caridi (Salnitro).

Histoire : Tout commence le jour où Tonio, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile… Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi décide alors d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il réussit à vaincre et finit par retrouver Tonio. Mais il comprend vite que le peuple des ours n’est pas fait pour vivre au pays des hommes... 

Mon avis : J'ai tout de suite été attirée par les graphismes du film pour lesquels j'ai eu un réel coup de cœur. On nous conte une très belle histoire, dans les paysages colorés d'Italie. On se prend d'affection pour les personnages, dont les événements vont entraîner une guerre imprévu au départ. Une très belle découverte que je ne peux que vous recommander.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Donne moi des ailes

Publié le par Emy Lee

Sortie le 09 octobre 2019.

Réalisé par Nicolas Vanier, scénario de Christian Moullec et Matthieu Petit, et musique d'Armand Amar.

Acteurs : Louis Vazquez (Thomas), Jean-Paul Rouve (Christian), Mélanie Doutey (Paola), Frédéric Saurel (Bjorn), Lilou Fogli (Diane), Grégori Baquet (Julien), Dominique Pinon (Pichon), Ariane Pirié (Jeanne), Philippe Magnan (Ménard) et Cédric Meusburger (Nicolas, presse).

Histoire : Christian, scientifique visionnaire, étudie les oies sauvages. Pour son fils, adolescent obnubilé par les jeux vidéos, l’idée de passer des vacances avec son père en pleine nature est un cauchemar. Pourtant, père et fils vont se rapprocher autour d’un projet fou : sauver une espèce en voie de disparition, grâce à l’ULM de Christian ! Commence alors un incroyable et périlleux voyage...

Mon avis : Nicolas Vanier nous invite à faire un très beau voyage en compagnie de Thomas, Christian et leurs oies ! Je n'étais pas vraiment convaincue que ce film allait me plaire, pourtant j'ai très vite été happée par ce projet scientifique. Et lorsque le voyage commence, les paysages sont justes magnifiques ! On croit en cette histoire, en ce projet, et on espère tout du long que cela va fonctionner. La réalisation, le scénario, la bande originale, j'ai eu un coup de cœur pour ce film.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Carrie au bal du diable

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 avril 1977.

Titre original : Carrie.

Réalisé par Brian De Palma, scénario de Lawrence D. Cohen d'après l'œuvre de Stephen King, et musique de Pino Donaggio. 

Acteurs : Sissy Spacek (Carrie White), Piper Laurie (Margaret White), Amy Irving (Sue Snell), William Katt (Tommy Ross), John Travolta (Billy Nolan), Nancy Allen (Chris Hargenson), Betty Buckley (Miss Collins), P. J. Soles (Norma Watson), Priscilla Pointer (Madame Snell), Sidney Lassick (M. Fromm), Stefan Gierasch (Principal Morton), Edie McClurg (Helen), Michael Talbott (Freddy), Noelle North (Freida), Anson Downes (Ernest) et Rory Stevens (Kenny). 

Histoire : Tourmentée par une mère névrosée et tyrannique, la vie n'est pas rose pour Carrie. D'autant plus qu'elle est la tête de turc des filles du collège. Elle ne fait que subir et ne peut rendre les coups, jusqu'à ce qu'elle se découvre un étrange pouvoir surnaturel.

Mon avis : Cela fait plusieurs années que je souhaite découvrir ce film, c'est enfin chose faite ! Je ne sais pas quoi commencer tellement ce film a bouleverser mon empathie. Carrie est une pauvre adolescente, élevée par une mère totalement cinglée et enfermée dans la religion. Carrie reçoit les railleries de ses camarades alors qu'elle ne fait qu'appliquer les valeurs qu'on lui a apprises. La réalisation de Brian De Palma est fantastique ! Je ne peux faire cette critique sans parler de cette scène culte du bal ! Ce film a été une belle découverte en tout point, peut-être quelques scènes qui cassent un peu le rythme mais on y attache finalement peu d'importance. 

4 étoiles. 

Voir les commentaires

Matthias & Maxime

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 octobre 2019.

Titre original : Matthias et Maxime.

Réalisation et scénario  par Xavier Dolan, et musique de Jean-Michel Blais.

Acteurs : Gabriel D'Almeida Freitas (Matthias), Xavier Dolan (Maxime), Anne Dorval (Manon), Pier-Luc Funk (Rivette), Samuel Gauthier (Frank), Adib Alkhalidey (Shariff), Catherine Brunet (Lisa), Antoine Pilon (Brass), Micheline Bernard (Francine), Marilyn Castonguay (Sarah) et Harris Dickinson (McAfee).

Histoire : Deux amis d’enfance s’embrassent pour les besoins d’un court métrage amateur. Suite à ce baiser d’apparence anodine, un doute récurrent s’installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, bouleversant l'équilibre de leur cercle social et, bientôt, leurs existences. 

Mon avis : Deux films de Xavier Dolan dans la même année, me voila comblée ! Avec une fois de plus un sujet qui promet d'être intéressant. On oublie pas la problématique de la mère dans ce nouveau long métrage. Le film est intéressant, on se laisse prendre par l'interrogation de Matthias et de Maxime, leur jeu de chat et de souris dans une amitié longue de plusieurs années. Bouleversant ainsi les certitudes et les acquis. Je n'ai pas été autant emballée par le film que je l'aurais pensé, j'ai trouvé quelques longueurs mais j'ai surtout été frustrée par la fin (moi et mon soucis de vouloir tout voir !). Pour autant, le film me reste en tête. Contente de retrouver Xavier Dolan devant la caméra, avec son actrice fétiche Anne Dorval.

4 étoiles.

 

Voir les commentaires

Papicha

Publié le par Emy Lee

Sortie le 09 octobre 2019.

Réalisation et scénario par Mounia Meddour, et musique de Rob.

Acteurs : Lyna Khoudry (Nedjma), Shirine Boutella (Wassila), Amira Hilda Douaouda (Samira), Zahra Doumandji (Kahina), Yasin Houicha (Mehdi), Nadia Kaci (Madame Kamissi), Meriem Medjkane (Lynda), Samir El Hakim (Mokhtar), Marwan Zeghbib (Karim), Aida Ghechoud (Saliha), Khaled Benaissa (Abdellah), Amine Mentseur (Slimane), Abderrahmane Boudia (Professeur), Malek Ghellamat (Sofia), Lina Boudraa (Amel), Slimane Bourdous (Hittiste), Ahmed Benaissa (Hafid) et Fatma Belhamici (Femme voilée).

Histoire : Alger, années 90. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux " papichas ", jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.

Mon avis : Je n'étais pas prête à visionner ce film ! Je m'attendais à une histoire classique où des femmes luttent pour leurs droits et avec toutes les difficultés que cela engendre. Mais je n'étais absolument pas prête pour la violence qui était enfermée dans ce film ! On suit le quotidien de Nedjma au sein de sa résidence étudiante, entourée de ses amies. On développe pour chacune d'elles de l'empathie et de l'intérêt. Elles sont sans cesse rappelé à l'ordre sur leur condition et leur statut dans cette société. J'ai découvert la jeune Lyna Khoudry que j'ai fortement apprécié, son visage laisse transparaître chacune de ses émotions. Une très belle découverte et surement un des meilleurs films que j'ai pu voir cette année.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Shaun le Mouton le film : La ferme contre-attaque

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 octobre 2019.

Titre originale : A Shaun the sheep movie : Farmageddon.

Réalisé par Will Becher et Richard Phelan, scénario Jon Brown et Mark Burton, et musique de Tom Howe.

Doublage : Justin Fletcher (Shaun / Timmy), Kate Harbour (Mère de Timmy), David Holt (Muggins), Amalia Vitale (LU-LA), Andy Nyman (Nuts), Chris Morrell (John le fermier), John B. Sparkles (Fermier / Bitzer) et Richard Weber (Shirley).

Histoire : Un vaisseau spatial s’est écrasé près de la ferme de Shaun. A son bord, une adorable et malicieuse petite créature, prénommée LU-LA. Avec ses pouvoirs surnaturels, son goût pour l'aventure, et ses rots venus d'un autre monde, elle est immédiatement adoptée par le troupeau. Mais lorsqu’une sombre organisation gouvernementale se lance à sa poursuite, bien décidée à capturer la petite alien, la ferme contre-attaque ! Shaun et le troupeau vont tout faire pour aider LU-LA à rentrer chez elle.

Mon avis : J'adore Shaun le mouton ! Cet humour Bristish ! Cette réalisation stop motion, l'utilisation de la pâte à modeler qui laisse des traces de doigt et rend le tout plus authentique. Peu importe le scénario, je suis déjà conquise ! J'ai beaucoup aimé le personnage de LU-LA, qui apporte un petit à cette routine agricole (bien qu'avec Shaun rien n'est routinier). Le film était plaisant, j'ai passé un bon moment, mais plus que le film c'est la réalisation que j'apprécie et tout le travail des studios Aardman Animations.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Dr Folamour ou comment j'ai appris à ne plus m'en faire et aimer la bombe.

Publié le par Emy Lee

Sortie le 10 avril 1964.

Titre original : Dr Strangelove or How I learned to stop worrying and love the bomb.

 

Réalisé par Stanley Kubrick, scénario de Terry Southern, Peter George et Stanley Kubrick d'après l’œuvre de Peter George, et musique de Laurie Johnson.

Acteurs : Peter Sellers (Capitaine Lionel Mandrake / Président Merkin Muffey / Dr Folamour), George C. Scott (Général Buck Turgidson), Sterling Hayden (Général Jack D. Ripper), Keenan Wynn (Colonel Bat Guano), Slim Pickens (Major King Kong), Peter Bull (Ambassadeur Alexi de Sadesky), James Earl Jones (Lieutenant Lothar Zogg), Tracy Reed (Miss Scott), Jack Creley (Monsieur Staines), Frank Berry (Lieutenant Dietrich), Robert O'Neil (Amiral Randolph), Glenn Beck (Lieutenant Kivel), Roy Stephens (Frank), Shane Rimmer (Capitaine Ace Owens) et Paul Tamarin (Lieutenant Goldberg).

Histoire : Le général Jack Ripper, convaincu que les Russes ont décidé d'empoisonner l'eau potable des États-Unis, lance sur l'URSS une offensive de bombardiers B-52 en ayant pris soin d'isoler la base aérienne de Burpelson du reste du monde. Pendant ce temps, Muffley, le Président des États-Unis, convoque l'état-major militaire dans la salle d'opérations du Pentagone et tente de rétablir la situation.

Mon avis : Les amateurs du genre seront servis par ce film de Kubrick, situé entre la seconde guerre mondiale et la guerre froide, le film nous emporte dans un combat fictif à l'initiative du général Jack Ripper. On suit alors les dirigeants cherchant à éviter un conflit nucléaire avec la Russie alors qu'il leur est impossible de rappeler leur troupe. On suit alors les manigances de chacun pour tirer cet événement à son avantage. Quelques scènes était assez drôle, notamment les dernières interventions du Dr Folamour. J'ai été contente de retrouver Peter Sellers alias Inspecteur Cluzot, que je n'avais jamais vu en dehors de la panthère rose. Le film se laisse regarde mais reste extrêmement long, pour une finalité qui retombe comme un soufflé. La musique thème en revanche reste bien en tête et est entraînante.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>