Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chérie, j'ai rétrécie les gosses

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 février 1990.

Titre original : Honey, I shrunk the kids.

Réalisé par Joe Johnston, scénario de Bria, Yuzna, Tom Schulman, Stuart Gordon et Ed Naha, et musique de James Horner. 

Acteurs : Rick Moranis (Wayne Szalinski), Marcia Strassman (Diane Szalinski), Robert Oliveri (Nick Szalinski), Amy O'Neill (Amy Szalinski), Thomas Wilson Brown (Russell Thompson), Kristine Sutherland (Mae Thompson), Jared Rushton (Ronald Thompson), Matt Frewer (Russell Thompson Jr), Carl Stevens (Tommy Pervis), Mark L. Taylor (Donald Forrester), Kimmy Robertson (Gloria Forrester), Lou Cutell (Dr Brainard), Martin Aylett (Harold Boorstein) et Janet Sunderland (Lauren Boorstein).

Histoire : Wayne Szalinski a quitté son emploi pour devenir inventeur à plein temps ! Sa nouvelle trouvaille ? Un laser permettant de rétrécir les objets. Alors qu'il est moqué par ses pairs, son expérience va fonctionné. Malheureusement ce sont ses enfants Amy et Nick, ainsi que les voisins qui vont en faire les frais ! 

Mon avis : Il fait partie des films cultes de mon enfance, et j'ai été très heureuse de le redécouvrir aujourd'hui après tant d'années. Rick Moranis est certainement l'un des acteurs qui a bercé mon enfance, j'ai l'impression qu'il était dans tous les films des années 90. L'idée du film est bonne, un inventeur qui réduis ses enfants à quelques millimètres, on ne remet pas en cause le scénario. Même si l'idée aurait pu être davantage poussé, on oublie pas que le film est destiné avant tout à un public jeune. J'ai été impressionnée par les effets spéciaux, même s'ils ont un peu mal vieillit, ce n'est pas encore si choquant. On se prend d'affection pour Amy, Nick, Russ et Ron mais surtout pour la fourmi Mimi (malgré sa courte apparition). On passe un bon moment, le film nous divertie, l'effet nostalgie fonctionne. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Les petits champions II

Publié le par Emy Lee

Sortie le 02 novembre 1994.

Titre original : D2 : The mighty ducks.

Réalisé par Sam Weisman, scénario de Steven Brill, et musique de J. A. C. Redford. 

Acteurs : Emilio Estevez (Coach Gordon Bombay), Kathryn Erbe (Michele MacKay), Michael Tucker (Tibbles), Jan Rubes (Jan), Carsten Norgaard (Coach Wolf Stansson), Joshua Jackson (Charlie Conway), Elden Henson (Fulton Reed), Shaun Weiss (Greg Goldberg), Matt Doherty (Lester Averman), Brandon Quintin Adams (Jesse Hall), Marguerite Moreau (Connie Moreau), Aaron Lohr (Dean Portman), Maria Ellingsen (Marria), Vincent Larusso (Adam Banks), Garett Ratliff Henson (Guy Germaine), Colombe Jacobsen-Derstine (Julie Gaffney), Kenan Thompson (Russ Tyler), Ty O'Neal (Dwayne Robertson), Mike Vitar (Luis Mendoza), Justin Wong (Ken Wu) et Vicellous Shannon (James).

Histoire : Alors que la victoire des Ducks  aux championnat junior à faire renaitre sa passion pour le hockey, Gordon Bombay entame une carrière de hockeyeur et est pressenti pour intégrer NHL. Malheureusement blessé au genou, il se retrouve forfait pour la saison. Ils retrouvent alors les Ducks, et l'opportunité leur ait offerte d'intégrer l'équipe junior des USA par le biais d'un sponsor. 

Mon avis : L'approche est très différente du premier film, là où on apprenait la valeur de l'esprit d'équipe et de la passion du sport, il faut repartir de zéro ici…. même pour Gordon ! Les gags sont d'une débilité sans nom, tellement ils ont voulu être à destination des enfants. Heureusement cela s'arrange sur la deuxième partie du film, mais cela ne suffit pas à le rendre intéressant. On aurait très bien pu ce passer de ce nouveau chapitre… Seul intérêt, le retour d'une partie du casting.

2 étoiles.

 

Voir les commentaires

Les petits champions

Publié le par Emy Lee

Sortie le 02 février 1993.

Titre original : The mighy ducks. 

Réalisé par Stephen Herek, scénario de Steven Brill, et musique de David Newman et Mark Wahlberg. 

Acteurs : Emilio Estevez (Coach Gordon Bombay), Joss Ackland (Hans), Lane Smith (Coach Jack Reilly), Joshua Jackson (Charlie Conway), Heidi Kling (Casey Conway), Josef Sommer (Gerald Ducksworth), Elden Henson (Fulton Reed), Shaun Weiss (Greg Goldberg), M. C. Gainey (Lewis), Steven Brill (Frank Huddy), Matt Doherty (Les Averman), Brandon Quintin Adams (Jesse Hall), J. D. Daniels (Peter), Aaron Scwartz (Dave Karp), Garette Ratliff Henson (Guy Germaine), Marguerite Moreau (Connie), Jussie Smollett (Terry Hall) et Danny Tamberelli (Tommy).

Histoire : Gordon Bombay est un brillant avocat redouté dans le milieu, alors qu'il fête une nouvelle victoire, il est arrêté en état d'ébriété au volant. Le Juge s'en donne à cœur joie, mais le cabinet tenant à son image transforme la peine en travail d'intérêt général. Gordon est alors sommé d'entraîner l'équipe de Hockey junior du quartier… Problème, ils sont très mauvais ! Mais cette peine va également replongé Gordon dans son enfance...

Mon avis : Certainement l'un des films Disney que j'avais le plus envie de revoir. Rien qu'à l'évocation du titre, je revois les plateaux Tv du samedi soir, devant la télé cathodique et le magnétoscope. Un très beau souvenir. Il y a donc une grande part de nostalgie qui vient avec le visionnage de ce film. J'ai adoré retrouvé Gordon Bombay et les Ducks ! Ils m'avaient manqué ! Pour autant je ne me rappelais presque plus du film, je le revisionnais presque comme la première fois. L'histoire est intéressante et touchante, voir l'évolution des Ducks nous captive, mais s'est surtout voir Gordon régler ses comptes avec son enfance qui nous stimule. J'ai passé un très bon moment devant ce film et avec le casting, un grand plaisir de tous les retrouver, et un souvenir d'enfance qui n'est pas gâché ! 

4 étoiles.

Voir les commentaires

The Highwaymen

Publié le par Emy Lee

Sortie le 29 mars 2019.

Réalisé par John Lee Hancock, scénario de John Fusco, et musique de Thomas Newman.

Acteurs : Kevin Costner (Frank Hamer), Woody Harrelson (Maney Gault), Kathy Bates (Miriam "Ma" Ferguson), John Carroll Lynch (Lee Simmons), Kim Dickens (Gladys Hamer), Thomas Mann (Ted Hinton), William Sadler (Henry Barrow), W. Earl Brown (Ivy Methvin), David Furr (John Quinn), Jane McNeill (Emma Parker), Jesse C. Boyd (Ray Hamilton), Jason Davis (Agent Kendale), Emily Brobst (Bonnie Parker) et Edward Bossert (Clyde Barrow).

Histoire : La traque de Bonnie Parker et Clyde Barrow par les deux enquêteurs légendaires  Frank Hamer et Maney Gault. Devant l'impuissance des techniques d'enquête de l'époque et du FBI, les deux Texas Rangers sortent de leur retraite et s'en remettent à leur instinct et leurs méthodes traditionnelles pour arrêter les criminels les plus recherchés d'Amérique. Si les hors-la-loi ont fait les gros titres, les hommes de loi sont entrés dans l'histoire. 

Mon avis : Film très intéressant de l'histoire qui se cache derrière celle de Bonnie & Clyde, celle des personnes qui les ont traqué au travers des différents états qu'ils ont traversé. La réalisation est superbe, avec une magnifique photographie ! Les décors et les costumes accompagne le spectateurs pour plonger dans cette enquête. Les personnages de Frank et Maney sont intéressant mais moins que de voir le duo entre Kevin Costner et Woody Harrelson. J'ai adoré ! Le film m'a captivé du début à la fin, et m'a donné envie de m'intéressé davantage à cette histoire et mieux me renseigner sur le statut de Bonnie & Clyde au près de la population… Car c'est impressionnant ! 

5 étoiles.

 

Voir les commentaires

Mortelle Saint Valentin

Publié le par Emy Lee

Sortie le 27 juin 2001.

Titre original : Valentine.

Réalisé par Jamie Blanks, scénario de Donna Powers, Wayne Powers, Gretchen J. Berg et Aaron Harberts, et musique de Don Davis.

Acteurs : David Boreanaz (Adam Carr), Denise Richards (Paige Prescott), Marley Shelton (Kate Davies),  Jessica Capshaw (Dorothy Wheeler), Katherine Heigl (Shelley), Jessica Cauffiel (Lily), Hedy Burress (Ruthie), Fulvio Cecere (Inspecteur Vaughn), Daniel Cosgrove (Campbell), Johnny Witworth (Max Raimi), Woody Jeffreys (Brian), Adam Harrington (Jason), Claude Duhamel (Gary), Wyatt Page (Evan Wheeler), Benita Ha (Kim Wheeler), Paul Magel (Lance) et Haig Sutherland (Jeremy Melton jeune).

Histoire : En 1988, Jeremy Melton, la tête de l'école, se présente sans cavalière au bal de la St Valentin. Il tente alors sa chance auprès de Paige, Lily, Kate, Shelley qui décline avec moquerie son invitation. Seule Dorothy répondra favorablement. Toutefois, lorsqu'une bande vient se moquer du couple formé par la "Baleine" et 'l'Intello", celle-ci se défend en rétorquant qu'il l'agresse. Passez à tabac, par la bande, il ne pense depuis qu'à sa vengeance. Douze ans plus tard, il met en œuvre son plan machiavélique en pleine semaine de la St Valentin..

Mon avis : Surfant sur ma nostalgie autour de Buffy, je décide de me plonger dans ce film que je n'avais pu voir à l'époque de sa sortie (car trop jeune). Les critiques n'étaient et ne sont toujours pas élogieuses, je suis donc partie avec ce constat. Finalement j'ai passé un assez bon moment devant ce film, que j'ai visionné pour ce qu'il était. Le film tient plus du thriller que de l'épouvante, preuve qu'aujourd'hui les sensibilités sont différentes. J'étais bien sûr aux anges de retrouver David Boreanaz (les amours adolescents…). J'ai bien ris, du coup j'ai passé un bon moment, du fait j'ai apprécié le film. Même si je connaissais le coupable, j'ai quand même eu des doutes. Le film ne me restera pas en mémoire, mais il a eu le mérite de bien divertir et c'est tout ce que j'en attendais.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Ma vie de chat

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 août 2016.

Titre original : Nine lives. 

Réalisé par Barry Sonnenfeld, scénario de Matt Allen , Daniel Antoniazzi, Gwyn Lurie, Ben Shiffrin et Caleb Wilson, et musique d'Evgueni Galperine et Sacha Galperine. 

Acteurs : Kevin Spacey (Tom Brand), Jennifer Garner (Jennifer Garner), Christopher Walken (Felix Perkins), Malina Weissman (Rebecca Brand), Robbie Amell (David Brand), Cheryl Hines (Madison Camden), Mark Consuelos (Ian Cox), Talitha Bateman (Nicole), Teddy Sears (Josh), Jay Patterson (Benson), Jewelle Blackman (Doctor Cole), Serge Houde (Stein) et Ellen David (Secrétaire de David)

Histoire : Tom Brand est un milliardaire qui a consacré sa vie à son travail et à sa réussite. Sa carrière trépidante l'a éloigné de sa femme Lara et son adorable fille Rebecca. Pour l'anniversaire de cette dernière, Tom n'a d'autre choix que de lui offrir ce qu'il déteste par-dessus tout : un chat. En route pour la fête de sa fille, Tom est victime d'un terrible accident et se retrouve mystérieusement coincé dans le corps du chat. Répondant désormais au doux nom de Monsieur Fuzzypants, il est adopté par sa propre famille qui peine à maitriser ce chat maladroit et peu obéissant… 

Mon avis : Pile ce qu'il me fallait en cette période de confinement, un petit film sans prise de tête, assez agréable et divertissant. Bien entendu l'histoire est convenue et ne révolutionne pas le genre mais ça fait toujours bien. J'ai beaucoup aimé Christopher Walken dans ce rôle, et j'ai eu plaisir à revoir Jennifer Garner. 

3 étoiles.

Voir les commentaires

Le sauvage

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 novembre 1975.

Réalisé par Jean-Paul Rappeneau, scénario de Jean-Loup Dabadie, Elisabeth Rappeneau et Jean-Paul Rappeneau, et musique de Michel Legrand. 

Acteurs : Yves Montand (Martin), Catherine Deneuve (Nelly), Luigi Vannichi (Vittori), Tony Roberts (Alex Fox), Bobo Lewis (Miss Mark), Dana Wynter (Jessie, femme de Martin), Gabriel Cattand (M. Delouis), Vernon Dobtcheff (M. Coleman), Jeffrey Carey (Secrétaire de Jessie), Luis Gerardo Tovar (Ribeiro), Gustavo Blanco (Granada) et Jean-Michel Lacor (Concierge).

Histoire : Las de la vanité parisienne, Martin, créateur de parfums, s'est exilé sur une île d'Amérique Latine. Un jour, alors qu'il est de passage à Caracas, sa nuit est troublée par Nelly, volcanique jeune femme fuyant son époux. Elle propose à Martin de lui vendre un tableau de Toulouse Lautrec, emprunté à son patron en guise de salaire, s'il l'aide à retourner en France. Celui-ci accepte. Il retourne ensuite à sa solitude, sur son île...

Mon avis : Un plaisir de découvrir le duo formé par Yves Montand et Catherine Deneuve, j'ai adoré les suivre dans cette mésaventure. L'histoire en elle-même m'a peut captiver, en dehors du mystère autour du personnage de Martin. Nelly est une calamitée, elle est agaçante et paraît limite sauvage, de fait bonne interprétation de l'actrice qui sait agacer Martin autant que le spectateur par son comportement. Le film m'a diverti mais sans plus. Je ne pense pas qu'il marquera ma mémoire. 

2 étoiles.

Voir les commentaires

Bloodshot

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 mars 2020.

Réalisé par Dave Wilson, scénario deJeff Wadlow et Eric Heisserer d'après l'œuvre de Kevin Van Hook, Don Perlin et Bob Layton.

Acteurs : Vin Diesel (Ray Garrison), Eiza Gonzalez (KT), Sam Heughan (Jimmy Dalton), Toby Kebbell (Martin Axe), Guy Pearce (Dr Emil Harting), Lamorne Morris (Wilfred Wigans), Johannes Haukur Johannesson (Nick Baris) et Siddharth Dhananjay (Eric).

Histoire : Ray Garrison est l'un des meilleurs soldats de l'armée américaine. Alors qu'il passe des vacances avec sa femme après une dure mission, il est rattrapé par des terroristes.  Tué par ses derniers, il est ramené à la vie par RST Corporations, une entreprise qui soigne les soldats par la robotique. Ray n'a alors qu'une idée en tête, se venger...

Mon avis : On ne va pas se mentir, le film ne m'attirait absolument pas, la bande annonce laissant transparaître le pire. Mon seul intérêt, Sam Heughan ! Et ma curiosité de le découvrir dans un autre rôle que celui de Jamie Fraser dans Outlander. Finalement j'ai été surprise par le speech, qui nous amène un twist assez surprenant (du moins je ne l'avais pas vu venir) et je me suis laissée peu à peu immerger. Vin Diesel joue une fois de plus la carte du confort dans un rôle qu'on ne lui connait que trop. Sam Heughan est impressionnant en méchant et cela aurait pu être encore plus poussé (faut dire que je ne le connais sous les traits du grand gentil). J'ai apprécié également le jeu d'Ezia Gonzalez. Bien entendu, le film ne restera pas dans les mémoires, mais il va ravir les fans du genre, quelques scènes restent impressionnantes. J'ai personnellement passé un bon moment et n'ai pas regretté mon choix. 

3 étoiles.

Voir les commentaires

Papy fait de la résistance

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 octobre 1983.

Réalisé par Jean-Marie Poiré, scénario de Martin Lamotte, Christian Clavier et Jean-Marie Poiré, et musique de Jean Musy.

Acteurs : Michel Galabru (Papy), Gérard Jugnot (Adolfo Ramirez), Roland Giraud (Général Spontz), Dominique Lavanant (Bernadette Bourdelle); Jacqueline Maillan (Hélène Bourdelle), Jacques Villeret (Maréchal Von Apfelstrudel), Josiane Balasko (Pharmacienne), Michel Blanc (Prêtre), Jean-Claude Brialy (Tennisman), Jean Carmet (André Bourdelle), Bernard Giraudeau (Résistant), Thierry Lhermitte (Colonel SS), Jean Yanne (Murat), Julien Guiomar (Colonel Vincent), Jacques François (Jacques de Fremontel), Roger Carel (Général Muller), Alain Jérôme (Lui-même), Pauline Lafont (Colette Bourdelle) et Jean Négroni (Narrateur).

Histoire : En 1943, Les Bourdelle se voient eux aussi envahis par les Allemands, et se retrouvent logés à la cave. Le fils, GuyHubert, dissimulé derrière les traits d'un coiffeur homosexuel, est en fait Super-Résistant, sorte de Zorro du moment, et qui complote contre les nazis.

Mon avis : Une comédie sympathique qui réunit l'équipe du Splendid autour d'un film se passant durant la seconde guerre mondial. C'est dôle, les personnages sympathique, mais cela devient vite long. Le film part dans tous les sens, et je n'ai pas compris pourquoi le titre s'axait plus sur "Papy"qui malgré l'interprétation de Michel Galabru reste loin d'être un personnage clé. J'ai assez vite décroché et me ressaisissait pour les gags qui me faisaient vraiment rire. J'ai cependant passé un bon moment, j'ai apprécié retrouver ce casting, et il a remplit sa mission de me divertir. 

3 étoiles.

Voir les commentaires

Sonic, le film

Publié le par Emy Lee

Sortie le 12 février 2020.

Titre original : Sonic the Hedgehog.

Réalisé par Jeff Fowler, scénario de Patrick Casey et Joshua Miller d'après l'œuvre de Naoto Ohshima, Yuji Naka et Hirokazu Yasuhara, et musique de Junkie XL.

Acteurs : Jim Carrey (Dr Robotnik), James Marsden (Tom Wachowski), Tika Sumpter (Maddie Wachowski), Neal McDonough (Major Bennington), Adam Pally (Billy Robb), Lee Majdoub (Agent Stone), Elfina Luk (Secrétaire), Eleanor Whibley (Mme Porter), Shannon Chan-Kent (Serveuse), Lisa Chandler (Maman Minivan) et Frank C. Turner (Crazy Carl).

Histoire : Alors qu'il vivait sur une planète très éloignée de la notre, Sonic est pourchassé en raison de son pouvoir ! Aider de son amie et protectrice, il quitte sa planète pour la Terre. Sa nouvelle maison, dans laquelle il se veut discret pour ne pas attirer les convoitises. Mais la solitude lui pèse de plus en plus...

Mon avis : Après avoir fait un gros coup de pub en dévoilant un Sonic au graphisme qui ont attiré les foudres des fans ! On est plusieurs à avoir été curieux de découvrir ce film. Toutefois, il était difficile d'imaginer une histoire au personnage de Sonic, d'autant plus sur un long métrage. Le film est clairement à destination des enfants, que ça soit par son histoire, son visuel, ses dialogues. Je reconnais que si je suis allée voir ce film, c'était la curiosité de retrouver Jim Carrey (que j'avais le sentiment de ne pas avoir vu depuis des années), mais il en fait des caisses (et le doublage en français ne doit pas aider). Je ne peux pas parler de déception, car je n'avais aucune attente, mais j'ai beau chercher je ne trouve pas de positif à ce film… Peut-être le visuel qui reste agréable...

2 étoiles.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>