Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

comedie dramatique

Les amours imaginaires

Publié le par Emy Lee

Sortie le 29 septembre 2010.

Réalisation et scénario par Xavier Dolan.

Acteurs : Monia Chokri (Marie-Camille), Niels Schneider (Nicolas), Xavier Dolan (Francis Riverëkim), Anne Dorval (Désirée, mère de Nicolas), Perrette Souplex (Coiffeuse), Anne-Elisabeth (Jeune femme 1), Magalie Lépine Blondeau (Jeune femme 2), Olivier Morin (Jeune homme 1), Eric Bruneau (Jeune homme 2), Gabriel Lessard (jeune homme 3), Bénédicte Décary (Jeune femme 3), Patricia Tulasne (Coiffeuse), Benoît McGinnis (baise de Francis), Maxime Dumontier (Homme à la soirée) et Louis Garrel (Invité à la soirée finale).

Histoire : Francis et Marie-Camille deux amis, tombent amoureux de la même personne. Leur trio va rapidement se transformer en relation malsaine où chacun va tenter d'interpréter à sa manière les mots et les gestes de celui qu'il aime...

Mon avis : La réalisation est intéressante, ce mélange entre interview et long métrage est plutôt plaisant. L'histoire en elle-même ne m'a pas passionnée, même si on se plait à suivre ce trio dans son amitié plus qu'ambigu… Toujours un plaisir de voir Anne Dorval figurer au casting ! Habituellement je suis plutôt fan des œuvres de Dolan, celle-ci ne m'a pas captivé, le sujet et sa complexité ne mettait certainement pas accessible, ne me sentant pas vraiment concerné par la question. De fait j'ai trouvé le film plutôt lent et long. Mais la réalisation et le casting reste intéressant. 

2,5 étoiles. 

Voir les commentaires

Le hérisson

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 juillet 2009.

Réalisation et scénario par Mona Achache d'après l'oeuvre de Muriel Barbery, et musique de Gabriel Yared. 

Acteurs : Josiane Balasko (Renée Michel), Garance Le Guillermic (Paloma Josse), Togo Igawa (Kakuro Ozu), Anne Brochet (Solange Josse), Wladimir Yordanoff (Paul Josse), Ariane Ascaride (Manuela Lopez), Sarah Le Picard (Colombe Josse), Jean-Luc Porraz (Jean-Pierre), Gisèle Casadesus (Madame de Brogile), Mona Heftre (Madame Meurisse), Samuel Achache (Tibère), Valérie Karsenti (mère de Tibère), Stephan Wojtowicz (Père de Tibère), Isabelle Sobelmann (Anna Arthens) et Chantal Banlier (Maria Malavoin). 

Histoire : L'histoire d'une rencontre inattendue entre Paloma Josse, petite fille de onze ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l'énigmatique Monsieur Kakuro Ozu. 

Mon avis : Une belle découverte que ce "Hérisson" emmené par un trio d'acteurs convaincants et plaisants. La réalisation est agréable et nous offre une forme de poésie à l'histoire qui nous est conté. J'aurais pu analyser les personnages et leur histoire pendant des heures ! Le film manque peut-être de rythme ou d'un je ne sais quoi pour l'apprécier pleinement c'est dommage. 

4 étoiles. 

Voir les commentaires

Alice et le Maire

Publié le par Emy Lee

Sortie le 02 octobre 2019.

Réalisé par Nicolas Pariser, scénario de

Acteurs : Fabrice Luchini (Paul Théraneau), Anaïs Demoustier (Alice Heimann), Nora Hamzawi (Mélinda), Maud Wyler (Delphine), Antoine Reinartz (Daniel), Léonie Simaga (Isabelle Leinsdorf), Alexander Steiger (Gauthier), Pascal Reneric (Xavier), Thomas Rortais (Pierre) et Thomas Chabrol (Patrick Brac).

Histoire : Le maire de Lyon, Paul Théraneau, va mal. Il n’a plus une seule idée. Après trente ans de vie politique, il se sent complètement vide. Pour remédier à ce problème, on décide de lui adjoindre une jeune et brillante philosophe, Alice Heimann. Un dialogue se noue, qui rapproche Alice et le maire et ébranle leurs certitudes.

Mon avis : Je suis essentiellement aller voir ce film pour Fabrice Luchini et parque qu'il se déroulait à Lyon. C'était assez plaisant de voir des lieux que je côtoie régulièrement. Et je comprends maintenant les parisiens quand ils disent qu'un trajet ne pouvait pas se faire ainsi. Le film est pas mal, il fait passer le temps, le lien entre Alice et Paul est intéressant. Mais en soit, ce n'est pas très captivant, je m'attendais vraiment à mieux. Je suis un poil déçue.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

La vie scolaire

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 août 2019.

Réalisation et scénario par Grand Corps Malade et Mehdi Idir, et musique d'Angelo Foley.

Acteurs : Zita Hanrot (Samia), Liam Perron (Yanis), Soufiane Guerrab (Messaoud), Moussa Mansaly (Moussa), Alban Ivanov (Dylan), Antoine Reinartz (Thierry Bouchard), Redouane Bougheraba (Redouane), Hocine Mokando (Farid), Gaspard Gevin Hié (Kevin), Moryfère Camara (Issa) et Bakary Diombera (Seikou).

Histoire : Une année au cœur de l'école de la république, de la vie... et de la démerde ! Samia, jeune CPE novice, débarque de son Ardèche natale dans un collège réputé difficile de la ville de Saint-Denis. Elle y découvre les problèmes récurrents de discipline, la réalité sociale pesant sur le quartier, mais aussi l'incroyable vitalité et l'humour, tant des élèves que de son équipe de surveillants. Parmi eux, il y a Moussa, le Grand du quartier et Dylan le chambreur. Samia s'adapte et prend bientôt plaisir à canaliser la fougue des plus perturbateurs. Sa situation personnelle compliquée la rapproche naturellement de Yanis, ado vif et intelligent, dont elle a flairé le potentiel. Même si Yanis semble renoncer à toute ambition en se cachant derrière son insolence, Samia va investir toute son énergie à le détourner d'un échec scolaire annoncé et tenter de l'amener à se projeter dans un avenir meilleur...

Mon avis : Je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadée que le film traitait du harcèlement scolaire. J'ai été un peu déçue en découvrant que c'était un énième film sur un collège de quartier agité par le quotidien du quartier. Mais ma déception a été de courte durée, car le regard sur cette situation au combien commune change. Le film va davantage au fond des choses, en prenant l'élève mais aussi ses casseroles. Par moment, j'ai vraiment eu l'impression d'être au travail, alors que ce n'était pas vraiment ce que j'avais envie de trouver. Le film est drôle, touchant, émouvant, on partage un année de vie de ce collège et j'aurais pu y rester des heures durant. Après "Patients", Grand Corps Malade et Mehdi Idir nous offre un très beau film !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Ma famille et le loup

Publié le par Emy Lee

Sortie le 21 août 2019.

Réalisé par Adrian Garcia, scénario de Victor Maldonado, Stéphane Malandrin, Alfredo Torres et Adrian Garcia, et musique de Stephen Warbeck.

Acteurs : Carmen Maura (Mamie Sara), Pierre Rochefort (Arno), Bruno Salomone (Léon), Enzo Ingignoli (Hugo), Tatiana Goussef (Tina), Franc Bruneau (Saul), Baptiste Sornin (Orlando), Véronica Novak (Tatika), Wim Willaert (Bulliard), Charline Balu-Emane (Aisha), Filip Junescu (Kolja), Rose De Gouvello Grach (Libby) et Ambre Hasaj (Lili).

Histoire : L'été de ses 9 ans, Hugo passe les grandes vacances avec ses cousins chez sa mamie Sara. Quand ils apprennent que le loup va venir la chercher, les enfants se mobilisent pour sauver leur grand-mère et se lancent dans une aventure inoubliable.

Mon avis : Je ne serais certainement pas aller voir ce film si on ne m'y avait pas invité. Ce dernier se regarde facilement, en suivant l'histoire de cette famille qui se retrouve mais surtout au travers du regard des enfants qui utilisent la métaphore du loup pour travailler la perte et le deuil. Un conte, une fable raconter pendant ce long métrage et l'approche n'est pas inintéressante. J'ai passé un bon moment devant ce film, même s'il ne me restera pas en mémoire.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Dumplin

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 décembre 2018.

Réalisé par Anne Fletcher, scénario de Kristin Hahn d'après l’œuvre de Julie Murphy.

Acteurs : Jennifer Aniston (Rosie Dickson), Danielle Macdonald (Willowdean Dickson), Harold Perrineau (Lee Wayne / Rhea Ranged), Odeya Rush (Elle Dryver), Dove Cameron (Bekah Colter), Luke Benward (Bo), Bex Taylor-Klaus (Hannah), Maddie Baillio (Millie) et Dan Finnerty (Eugene Reed).

Histoire : Willowdean Dickson a été élevée par sa tante pendant que sa mère, Rosie Dickson, se préoccupait des concours de beauté et de son emploi d'infirmière. Avec elle, Willowdean a voué une réelle passion pour Dolly Parton, avec qui elle trouve réconfort. La jeune adolescente a toujours été en surpoids, pensant alors être rejeté par sa mère car elle ne répondait pas aux critères de beautés pour lesquels elle se bat chaque jours. Par révolte, Willowdean décide d'intégrer la sélection de cette année pour saboter le concours. Mais son initiative va entraîner d'autres jeunes femmes à la suivre...

Mon avis : Si "Dumplin" utilise les codes classiques du genre et que l'on devine assez aisément sa finalité, il n'en reste pas moins intéressant. Tout d'abord j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Danielle Macdonald que j'avais adoré dans "Patti Cake$" et que j'ai tout autant apprécié dans ce film. Le sujet est assez intéressant, et plusieurs choses se jouent. Si on pense effectivement comme Willowdean que sa mère la rejette par son physique, c'est un raccourci bien facile. Les éléments sont bien plus profond que cela. Jennifer Aniston est convaincante dans son rôle, j'ai eu plaisir à la retrouver également. Une bonne petite comédie dramatique qui nous fait passer un bon moment.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Un homme pressé

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 novembre 2018.

Réalisation et scénario par Hervé Mimran d'après l’œuvre de Christian Streiff, et musique de Balmorhea.

Acteurs : Fabrice Lucchini (Alain), Leïla Bekhti (Jeanne), Rebecca Marder (Julia), Igor Gotesman (Vincent), Clémence Massart (Violette), Yves Jacques (Eric), Micha Lescot (Igor), Frédérique Tirmont (Aurore), Fatima Adoum (Nassima Derghoum), Evelyne Didi (Annie, mère de Jeanne), Eric Wapler (Conseiller Pôle emploi) et Jean-Pascal Zadi (Serveur).

Histoire : Alain est un homme d’affaires respecté et un orateur brillant. Il court après le temps. Dans sa vie, il n'y a aucune place pour les loisirs ou la famille. Un jour, il est victime d'un accident cérébral qui le stoppe dans sa course et entraîne chez lui de profonds troubles de la parole et de la mémoire. Sa rééducation est prise en charge par Jeanne, une jeune orthophoniste. À force de travail et de patience, Jeanne et Alain vont apprendre à se connaître et chacun, à sa manière, va enfin tenter de se reconstruire et prendre le temps de vivre.

Mon avis : Une très belle histoire emmené par Fabrice Lucchini, toujours aussi brillant et qui malgré un handicap d'élocution arrive à captiver par son éloquence. J'apprécie de plus en plus le jeu de Leïla Bekhti, l'histoire de son personnage est intéressante. On se surprend à déchiffrer facilement les paroles d'Alain, qui fait des associations de mots originales. Des personnages attachants, une histoire divertissante et une B.O. superbe. Une bonne recette pour passer un bon moment.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Diamant sur canapé

Publié le par Emy Lee

Sortie le 10 janvier 1962.

Titre original : Breakfast at Tiffany's.

Réalisé par Blake Edwards, scénario de George Axelrod d'après l'oeuvre de Truman Capote, et musique d'Henry Manicini.

Acteurs : Audrey Hepburn (Holly Golightly), George Peppard (Paul Varjak), Patricia Neal (Mme Failenson), Buddy Ebsen (Doc Golightly), Mickey Rooney (M. Yunioshi), Martin Balsam (O. J. Berman), Jose Luis de Villalonga (José da Silva Pereira), Dorothy Witney (Mag Wildwood), Alan Reed (Sally Tomato), Elvia Allman (Bibliothécaire), Claude Stroud (Sid), Stanley Adams (Rusty) et John McGiver (Vendeur Tiffany's).

Histoire : Holly Golightly est une jeune femme sophistiquée qui ambitionne un riche mariage et rêve de trouver une vocation et un foyer, se comparant à une SDF comme le chat de gouttière qu'elle a recueilli. En attendant, elle vit de ses charmes et organise des fêtes déchaînées dans son appartement, au grand dam de son voisin japonais et photographe, Monsieur Yunioshi. Apparemment excentrique, voire calculatrice, elle est profondément angoissée  et nostalgique de son Texas natal qu'elle a pourtant fui. Elle souffre aussi de l'absence de son frère parti pour l'armée.

Mon avis : Je n'avais encore jamais vu un film avec Audrey Hepburn, magnifique idée de commencer par "Breakfast at Tiffany's". Je découvre l'actrice, j'apprécie son jeu et je m'attache au personnage d'Holly. Folle mais attachante, à la recherche d'un idéal qui semble la dépasser. L'histoire de ce personnage et de ses rencontres est vraiment passionnante. On passe sur l'interprétation cliché et plus que douteuse de M. Yunioshi, pour apprécié le film dans sa totalité. Les décors, les costumes, l'interprétation, tout est bien dosé, somptueux pour nous faire passer un bon moment, entouré par la mythique chanson "Moon River" qui sublime l'ensemble. Une belle découverte, un très bon moment de cinéma.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Thelma et Louise

Publié le par Emy Lee

Sortie le 29 mai 1991.

Titre original : Thelma & Louise.

Réalisé par Ridley Scott, scénario de Callie Khouri, et musique d'Hans Zimmer.

Acteurs : Susan Sarandon (Louise Sawyer), Geena Davis (Thelma Dickinson), Harvey Keitel (Hal Slocumb), Michael Madsen (Jimmy), Christopher McDonald (Darryl Dickinson), Stephen Tobolowsky (Max), Brad Pitt (J. D.), Timothy Carhart (Harlan), Lucinda Jenney (Lena), Jason Beghe (Policier), Ken Swofford (Major), Sonny Carl Davis (Albert) et Marco St John (Chauffeur de camion).

Histoire : Deux amies, Thelma et Louise, frustrées par une existence monotone l'une avec son mari, l'autre avec son petit ami, décident de s'offrir un week-end sur les routes magnifiques de l'Arkansas. Premier arrêt, premier saloon, premiers ennuis et tout bascule. Un événement tragique va changer définitivement le cours de leurs vies.

Mon avis : "Thelma et Louise" est un road movie portée par des femmes qui casse les codes classiques du cinéma ! De prime abord, Thelma est une femme au foyer, entretenue par son richissime mari, soumise aux décisions de ce dernier. Louise apparaît plus indépendante, travaillant en tant que serveuse, ayant son propre logement et pourtant accro à son compagnon musicien. Toutes deux décident de fuir la monotonie de leur quotidien et s'offre un week-end de pêche à la montagne. Seulement en chemin, rien ne va ce passer comme prévu, et un événement va venir perturber leurs plans et leurs quotidiens. Au travers des magnifiques mais rudes paysages de l'Arkansas, les deux protagonistes vont se révéler et évoluer. Et finalement, la leadeuse ne sera pas celle que l'on croit ! Leur évolution se fera tant par leur comportement que par leur vêture. Les paysages jouent également un rôle important dans cette transformation. On se laisse assez vite porté par ce road trip en compagnie de Thelma et Louise, malgré quelques scènes convenues, on apprécie leur compagnie, leur voyage et leur évolution. Le duo formé par Susan Sarandon et Geena Davis est magnifique, à la fois naïve et dure, elles font un magnifiques travaillent avec leurs personnages respectifs. Harvey Keitel, Michael Madsen et Brad Pitt, que l'on a plaisir à découvrir, ne font qu'accompagner nos deux actrices dans leur cavale. Le scénario est passionnant, la réalisation magnifique et la bande original entraînante. Tout est réuni pour nous faire passer un bon moment, et accompagné notre duo. Le seul bémol à mes yeux, la scène finale que je ne comprends pas, prenant certainement en compte toutes les possibilités qui s'offraient à elles, c'était très certainement la dernière que j'aurais prise.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Le grand bain

Publié le par Emy Lee

Sortie le 24 octobre 2018.

Réalisé par Gilles Lellouche, scénario d'Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini et Gilles Lellouche, et musique de John Brion.

Acteurs : Mathieu Amalric (Bertrand), Guillaume Canet (Laurent), Benoît Poelvoorde (Marcus), Jean-Hughes Anglade (Simon), Leïla Bekhti (Amanda), Virginie Efira (Delphine) Marina Foïs (Claire), Philippe Katherine (Thierry), Félix Moati (John), Alban Ivanov (Basile), Noée Abita (Lola), Pierre Pirol (Benoit Jacquot), Jonathan Zaccaï (Thibault), Mélanie Doutey (Clem), Erika Sainte (Diane), Tamilchelvan Balasingham (Avanish), Claire Nadeau (Mère de Laurent) et Virgile Bramly (Petit-ami de Delphine).

Histoire : C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie...

Mon avis : Je ne saurais toujours pas l'expliquer mais j'ai été attirée par ce film dès que j'ai lu un article qui lui était consacré dans Studio magazine. Ma curiosité s'est donc amplifiée à l'annonce de l'avant-première. Pour moi, le film remplit un double contrat : comédie et social. Comédie car je n'avais pas ris comme ça depuis très longtemps. Des gags et des répliques bien amenés, bien dosés et qui ne cherche pas la surenchère. Cela paraît juste naturel de part la personnalité des personnages, et de la trame. Un régal pendant plus de deux heures. Et le plan "social" car j'ai pu analyser les personnages jusqu'à plus soif, tellement il y avait de la matière. Et la travailleuse sociale en moi n'est pas resté sur sa fin, puisque la finalité de chacun est travaillée, la problématique accepté ou effacé. Ce premier long métrage de Gilles Lellouche est un petit bijou, moi qui restait sur la réserve par peur d'une sur-médiatisation pour une finalité en-dessous de l'imaginaire qu'on pouvait s'en faire. Les plans, la lumière, les couleurs, tout est travaillé avec une justesse. Le scénario m'a comblé, j'ai ris, j'ai eu de l'empathie, j'ai été en colère, j'ai été surprise,... un régal. Et le casting est une mine d'or, on aurait pu craindre d'avoir autant de tête d'affiche, mais on est embarqué par cette bande de potes, ses personnages qui collent parfaitement aux acteurs. Ma petite préférence pour les personnages de Philippe Katherine et Guillaume Canet, tellement j'ai aimé leur problématique. La bande originale est également très jolie, j'ai apprécié la musique thème et les différents morceaux qui agrémentent le film. J'ai passé un très bon moment devant ce film, j'ai énormément ris et j'ai fortement apprécié les anecdotes apporté par Gilles Lellouche et Guillaume Canet en fin de visionnage. Ils ont tous deux su transmettre la bonne ambiance du film et l'échange était très plaisant.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>