Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

epouvante - horreur

Ca : Chapitre II

Publié le par Emy Lee

Sortie le 11 septembre 2019.

Titre original : It : Chapter two.

Réalisé par Andy Muschietti, scénario de Gary Dauberman d'après l'œuvre de Stephen King, et musique de Benjamin Wallfisch. 

Acteurs : Bill Skarsgard (Clown Grippe-Sou), James McAvoy (Bill), Jessica Chastain (Beverly), Bill Hader (Richie), Isaiah Mustafa (Mike), Jay Ryan (Ben), James Ranson (Eddie), Andy Bean (Stanley), Jaeden Martell (Bill jeune), Wyatt Oleff (Stanley jeune), Jack Dylan Grazer (Eddie jeune), Finn Wolfhard (Richie jeune), Sophia Lillis (Beverly jeune), Chosen Jacobs (Mike jeune), Jeremy Ray Taylor (Ben jeune), Xavier Dolan (Adrian Mellon), Will Beinbrink (Tom Rogan), Teach Grant (Henry Bowers), Jackson Robert Scott (Georgie), Jake Weary (John "Webby" Garton), et Stephen King (vendeur d'antiquité). 

Histoire : Vingt-sept ans après la victoire du club des ratés sur Grippe-Sou, le sinistre clown est de retour dans les rues de Derry. Mike est le seul du groupe à être resté vivre sur place. Il informe ses condisciples que ça est de retour et qu'il est temps pour eux d'honorer leur promesse. Mais en quittant Derry, Bill, Beverly, Ben, Stanley, Richie et Eddie ont tout oublié et sont à nouveau sujet à la peur. Mike va donc les aider à se souvenir et  à vaincre leur peur pour affronter une bonne fois pour toute Grippe-Sou.

Mon avis : J'avais été très emballée par le premier chapitre, que ce soit pour sa photographie ou son casting. J'avais adoré les personnages, et plus particulièrement Beverly, l'histoire autour de Grippe-sous étant presque secondaire. J'avais donc hâte de découvrir ce nouveau chapitre vingt-ans plus tard. J'ai été profondément déçue, non seulement je n'ai pas retrouvé l'attrait que j'avais eu pour le premier mais en plus j'ai trouvé ce second volet long, ennuyeux et sans grand intérêt. A se demander pourquoi le casting à signé ! Les seuls moments que j'ai aimé ont été la scène avec Xavier Dolan et le caméo de Stephen King. Je n'ai pas compris l'idée de perte de mémoire, Grippe-sous n'est pas intéressant du tout. On a le sentiment de passer très vite sur cette histoire alors que certains élément auraient mérité que l'on s'y attarde. Le visionnage de ses deux film m'aura au moins donné envie de découvrir le roman de Stephen King. 

2,5 étoiles. 

Voir les commentaires

Mortelle Saint Valentin

Publié le par Emy Lee

Sortie le 27 juin 2001.

Titre original : Valentine.

Réalisé par Jamie Blanks, scénario de Donna Powers, Wayne Powers, Gretchen J. Berg et Aaron Harberts, et musique de Don Davis.

Acteurs : David Boreanaz (Adam Carr), Denise Richards (Paige Prescott), Marley Shelton (Kate Davies),  Jessica Capshaw (Dorothy Wheeler), Katherine Heigl (Shelley), Jessica Cauffiel (Lily), Hedy Burress (Ruthie), Fulvio Cecere (Inspecteur Vaughn), Daniel Cosgrove (Campbell), Johnny Witworth (Max Raimi), Woody Jeffreys (Brian), Adam Harrington (Jason), Claude Duhamel (Gary), Wyatt Page (Evan Wheeler), Benita Ha (Kim Wheeler), Paul Magel (Lance) et Haig Sutherland (Jeremy Melton jeune).

Histoire : En 1988, Jeremy Melton, la tête de l'école, se présente sans cavalière au bal de la St Valentin. Il tente alors sa chance auprès de Paige, Lily, Kate, Shelley qui décline avec moquerie son invitation. Seule Dorothy répondra favorablement. Toutefois, lorsqu'une bande vient se moquer du couple formé par la "Baleine" et 'l'Intello", celle-ci se défend en rétorquant qu'il l'agresse. Passez à tabac, par la bande, il ne pense depuis qu'à sa vengeance. Douze ans plus tard, il met en œuvre son plan machiavélique en pleine semaine de la St Valentin..

Mon avis : Surfant sur ma nostalgie autour de Buffy, je décide de me plonger dans ce film que je n'avais pu voir à l'époque de sa sortie (car trop jeune). Les critiques n'étaient et ne sont toujours pas élogieuses, je suis donc partie avec ce constat. Finalement j'ai passé un assez bon moment devant ce film, que j'ai visionné pour ce qu'il était. Le film tient plus du thriller que de l'épouvante, preuve qu'aujourd'hui les sensibilités sont différentes. J'étais bien sûr aux anges de retrouver David Boreanaz (les amours adolescents…). J'ai bien ris, du coup j'ai passé un bon moment, du fait j'ai apprécié le film. Même si je connaissais le coupable, j'ai quand même eu des doutes. Le film ne me restera pas en mémoire, mais il a eu le mérite de bien divertir et c'est tout ce que j'en attendais.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Ca

Publié le par Emy Lee

Sortie le 17 septembre 2017.

Titre original : It.

Réalisé par Andy Muschetti, scénario de Cary Joji Fukunaga, Chase Palmer et Gary Dauberman d'après l'œuvre de Stephen King, et musique de Benjamin Walfisch.

Acteurs : Bill Skarsgard (Grippe-sous), Jaeden Martell (Bill Denbrough), Finn Wolfhard (Richie Tozier), Jack Dylan Grazer (Eddie Kaspbrak), Sophia Lillis (Beverly Marsh), Jeremy Ray Taylor (Ben Hanscom), Wyatt Oleff (Stanley Uris), Chosen Jacobs (Mike Hanlon), Nicholas Hamilton (Henry Bowers), Jake Sim (Belch Huggins), Logan Thompson (Victor Criss), Owen Teague (Patrick Hockstetter), Jakson Robert Scott (Georgie Denbrough), Stephen Bogaert (M. Marsh), Stuart Hugues (Officier Bowers), Geoffroy Pounsett (Zach Denbrough),  Pip Dwyer (Sharon Denbrough), et Molly Atkinson (Sonia Kaspbrak).

Histoire : A Derry, dans le Maine, spet gamins ayant du mal à s'intégrer se sont regroupés au sein du "club des ratés". Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l'école. Depuis toujours, Derry est en proie à de nombreuses disparitions inexpliqués qui semblent se répéter tous les vingt-sept ans. Ils vont alors menés l'enquête afin de découvrir quel mal ronge la ville en apparence tranquille de Derry.

Mon avis : Je ne connais ni l'œuvre de Stephen King, ni le téléfilm réalisé il y a de cela plusieurs années. Mais j'étais très curieuse de découvrir cette version, emballée par la première avec Georgie et son bateau de papier notamment par son esthétique, son jeu de lumière et de couleur et le maquillage de Grippe-sous ! J'ai été assez surprise, je m'attendais à flipper comme jamais, finalement c'est un bon thriller avec quelques scènes chocs. On découvre ici les personnages qui composent le club des losers, leur histoire, leur problématique, leur peur, toutes ses questions qui peuvent nous amener aux changements à l'adolescence. Effectivement, le film est visuellement très beau, un environnement sombre qui accentue les couleurs et les rends presque violentes. Le casting est bien construit, j'ai apprécié chacun des jeunes acteurs, avec une préférence pour Sophia Lillis dont j'estime que le personnage a le plus de difficulté (certainement parce que ses problématiques me touchent plus). J'ai déjà hâte de retrouver cette équipe dans le second chapitre. Un peu déçue par Grippe-sous, j'espérais qu'il serait plus flippant et machiavélique (ce n'est pas un enfant de cœur bien sûr), mais je n'ai pas vraiment angoissée, et j'ai plutôt bien dormie (cela aurait surement été différent si je l'avais vu au ciné). J'ai également eu un gros coup de cœur pour la musique d'introduction, que j'adore. Je crois qu'elle va vite rejoindre ma playlist. Finalement je suis assez satisfaite de ma séance, j'ai passé un très bon moment, ma curiosité ne m'a pas quitté malgré les 2h15 et j'ai hâte de découvrir la suite ! 

4 étoiles.

Voir les commentaires

American Psycho

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 juin 2000.

Réalisé par Mary Harron, scénario de Guinevere Turner et Mary Harron d'après l'œuvre de Bret Easton Ellis, et musique de John Cale. 

Acteurs : Christian Bale (Patrick Bateman), Willem Dafoe (Détective Donald Kimball), Jared Leto (Paul Allen), Justin Theroux (Timothy Bryce), Josh Lucas (Craig McDermott), Bill Sage (David Van Patten), Chloé Sevigny (Jean), Reese Witherspoon (Evelyn Williams), Samantha Mathis (Courtney Rawlinson), Matt Ross (Luis Allen), Cara Seymour (Christie), Guinevere Turner (Elizabeth), Krista Sutton (Sabrina), Stephen Bogaert (Harold Carnes), Monika Meier (Daisy) et Reg E. Cathey (Al).

Histoire : Patrick Bateman, vingt-sept ans, flamboyant golden-boy du Wall Street d'avant le krach d'octobre 1987 est beau, riche et intelligent, comme tous ses amis. Il fréquente les restaurant les plus chics, où il est impossible d'obtenir une réservation si l'on est pas quelqu'un, va dans les boîtes branchées et sniffe de temps en temps un rail de coke, comme tout bon yuppie. Mais Patrick a une petite particularité : c'est un psychopathe. A l'abri dans son appartement hors de prix, au milieu de ses gadgets dernier cri et de ses meubles en matériaux précieux, il tue, décapite, égorge, viol. Sa haine des pauvres, des homosexuels et des femmes est illimitée, et son humour froid est la seule trace d'humanité que l'on puisse trouver. 

Mon avis : J'étais très emballée par ce film, d'autant que je me souvenais en avoir entendue que du bien. Christian Bale est excellent dans le rôle du psychopathe Patrick Bateman ! Comme souvent, ils se font dans la peau du personnage et on en oublie tous ses autres rôles, qui il est… Le scénario est pas mal, j'étais complètement emporté au début, jusqu'à un creux en milieu de film, et surtout cette fin incompréhensible qui nous laisse totalement libre d'interprétation (frustration au maximum). Soit il manque des éléments au scénario pour en tirer cette analyse, soit c'est le but de recherché et alors ma frustration est double ! Je reste un peu en suspend, et je pense que je lirai le roman, pour me rassurer dans ma capacité d'analyse et de compréhension. 

3 étoiles.

Voir les commentaires

The witch

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 juin 2016.

Réalisation et scénario par Robert Eggers, et musique de Mark Korven. 

Acteurs : Anya Taylor-Joy (Thomasin), Ralph Ineson (William), Kate Dickie (Katherine), Harvey Scrimshaw (Caleb), Ellie Grainger (Mercy), Lucas Dawson (Jonas), Bathsheba Garnett (Sorcière), Sarah Stephens (Jeune sorcière), Julian Richings (Gouverneur), Wahab Chaudhry (Black Phillip) et Ron G. Young (Trappeur).

Histoire : 1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s'établit à la limite de la civilisation menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d'une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres...

Mon avis : Un film plutôt bien construit, qui nous fait peu à peu monter dans les angoisses. Les choix de réalisation, la qualité de l'image, la lenteur du scénario, correspondent parfaitement à la période et à nous préparer à ce que nous allons visionner. L'histoire est intéressante, déranger par cette menace mais également par cette spiritualité et ses valeurs. Un casting intéressant avec la découverte d'Anya Taylor-Joy et Ralph Ineson ! J'ai été captivée du début à la fin.

3,5 étoiles. 

Voir les commentaires

Retour à Zombieland

Publié le par Emy Lee

Sortie le 30 octobre 2019.

Titre original : Zombieland : double tap.

Réalisé par Ruben Fleischer, scénario de Rhett Reese, Paul Wernick et Dave Callaham, et musique de David Sardy.

Acteurs : Woody Harrelson (Tallahassee), Jesse Eisenberg (Columbus), Emma Stone (Wichita), Abigail Breslin (Little rock), Rosario Dawson (Nevada), Zoey Dutch (Madison), Luke Wilson (Albuquerque), Thomas Middleditche (Flagstaff), Avan Jogia (Berkeley), Bill Murray (Lui-même), Dan Arkoyd (Lui-même), Ian Gregg (Bowel blast guy), Lucas Fleischer (Dave Sanderman), Ari Loeb (T800 Z) et Anthony Dilio (Matteo Banchi)

Histoire : Le chaos règne partout dans le pays, depuis la Maison Blanche jusqu’aux petites villes les plus reculées. Nos quatre tueurs doivent désormais affronter de nouvelles races de zombies qui ont évolué en dix ans et une poignée de rescapés humains. Mais ce sont les conflits propres à cette « famille » improvisée qui restent les plus difficiles à gérer…

Mon avis : Le second volet des aventures de Tallahassee, Columbus, Wichita et Little Rock, réussit à faire mieux que son prédécesseur ! On a beaucoup de plaisir à retrouver notre petite bande (même si je venais de visionner le premier film juste avant). Ils ont bien changé, depuis dix ans ils naviguent dans tous les États et assomment les zombis qu'ils croisent ! Toujours aussi drôle, on es confronté à de nouvelles interrogations du groupe. Ma préférence reste auprès de Woody Harrelson, j'adore l'acteur et j'adore son personnage ! La réalisation et le scénario utilisent la même recette et cela fonctionne toujours autant !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Carrie au bal du diable

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 avril 1977.

Titre original : Carrie.

Réalisé par Brian De Palma, scénario de Lawrence D. Cohen d'après l'œuvre de Stephen King, et musique de Pino Donaggio. 

Acteurs : Sissy Spacek (Carrie White), Piper Laurie (Margaret White), Amy Irving (Sue Snell), William Katt (Tommy Ross), John Travolta (Billy Nolan), Nancy Allen (Chris Hargenson), Betty Buckley (Miss Collins), P. J. Soles (Norma Watson), Priscilla Pointer (Madame Snell), Sidney Lassick (M. Fromm), Stefan Gierasch (Principal Morton), Edie McClurg (Helen), Michael Talbott (Freddy), Noelle North (Freida), Anson Downes (Ernest) et Rory Stevens (Kenny). 

Histoire : Tourmentée par une mère névrosée et tyrannique, la vie n'est pas rose pour Carrie. D'autant plus qu'elle est la tête de turc des filles du collège. Elle ne fait que subir et ne peut rendre les coups, jusqu'à ce qu'elle se découvre un étrange pouvoir surnaturel.

Mon avis : Cela fait plusieurs années que je souhaite découvrir ce film, c'est enfin chose faite ! Je ne sais pas quoi commencer tellement ce film a bouleverser mon empathie. Carrie est une pauvre adolescente, élevée par une mère totalement cinglée et enfermée dans la religion. Carrie reçoit les railleries de ses camarades alors qu'elle ne fait qu'appliquer les valeurs qu'on lui a apprises. La réalisation de Brian De Palma est fantastique ! Je ne peux faire cette critique sans parler de cette scène culte du bal ! Ce film a été une belle découverte en tout point, peut-être quelques scènes qui cassent un peu le rythme mais on y attache finalement peu d'importance. 

4 étoiles. 

Voir les commentaires

Les prédateurs

Publié le par Emy Lee

Sortie le 13 juillet 1983.

Titre original : The Hunger.

Réalisé par Tony Scott, scénario d'Ivan davis, Michael Thomas et James Costigan d'après l'oeuvre de Whitley Strieber, et musique de Denny Jaeger et Michel Rubini.

Acteurs : Catherine Deneuve (Miriam Blaylock), David Bowie (John Blaylock), Susan Sarandon (Sarah Roberts), Cliff De Young (Tom Haver), Beth Ehlers (Alice Cavender), Dan Hedaya (Lieutenant Allegrezza), Rufus Collins (Charlie Humphries), Willem Dafoe (Vampire), Suzanne Bertish (Phyllis), James Aubrey (Ron), Shane Rimmer (Jelinek) et Bessie Love (Lillybelle).

Histoire : Miriam est une femme-vampire née en Égypte il y a 4000 ans. Elle possède le don de l'immortalité et de la jeunesse. Elle vit,désormais, à New York, avec son compagnon John depuis 300 ans. John est alors frappé d'un processus accéléré de vieillissement. Afin de tenter de le sauver, Miriam rencontre la séduisante Sarah, docteur spécialiste des mécanismes du vieillissement, sur laquelle elle jette son dévolu...

Mon avis : J'ai été conquise par le casting, j'avais vraiment hâte de découvrir le duo entre Catherine Deneuve et David Bowie ! J'ai été un poil déçue car le duo n'existe pas longtemps, par ailleurs on voit très peu David Bowie. La réalisation de Tony Scott est peu commune et interpelle, la scène d'ouverture est assez particulière mélangeant trois lieux que l'on apprendre à connaitre dans le film. Ici la vision du vampire est bien différente de celle que l'on peut communément nous exposer. En effet, les compagnons de Miriam sont contraints à vieillir rapidement passer un certains nombres d'années. La photographie est intéressante, tout comme les décors et les costumes. Toutefois j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cet univers bien particulier et de fait l'histoire m'est apparue très brouillon. On ne voit pas bien vers quoi le scénario souhaite nous emmener. Dommage, l'ensemble est intéressant, mais cela m'est apparu beaucoup trop perché !

3 étoiles.

Voir les commentaires

American Nightmare 4 : Les origines

Publié le par Emy Lee

Sortie le 04 juillet 2018.

Titre original : The first purge.

Réalisé par Gerard McMurray, scénario de James DeMonaco, et musique de Nathan Whitehead et Kevin Lax.

Acteurs : Y'lan Noel (Dimitri), Lex Scott Davis (Nya), Joivan Wade (Isaiah), Marisa Tomei (Dr Updale), Luna Lauren Velez (Luisa), Melonie (Juani), Steve Harris (Freddy), Mitchell Edwards (Kels), Patch Darragh (Arlo Sabian), Mugga (Dolores), Mo McRae (7), Rotimi Paul (Skeletor), Kristen Solis (Selina), Maria Rivera (Anna), Chyna Layne (Elsa), Jermel Howard (Lorenzo), Siya (Blaise) et Chrisian Robinson (Capital A).

Histoire : Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l’année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d’évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l’agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s’étendre au-delà des frontières de la ville test jusqu’à atteindre la nation entière.

Mon avis : Je ne garde pas vraiment de souvenir de ce film, hormis ma déception. Je suis pourtant partie prenante des films "origines" car j'ai toujours envie d'en savoir plus. Je n'ai pas été particulièrement comblée par le film. Les précédents opus apportant davantage d'éléments. Il est toutefois intéressant de voir la méthode de recrutement : une population pauvre contre de la rémunération, des chasseurs, des tueurs... assez étrange comme test. Bref, si j'avais plutôt apprécié les deux opus précédents, je suis assez déçue par celui-ci.

2 étoiles.

Voir les commentaires

American Nightmare 3 : Elections

Publié le par Emy Lee

Sortie le 20 juillet 2016.

Titre original : The purge : election year.

Réalisation et scénario par James DeMonaco, et musique de Nathan Whitehead.

Acteurs : Frank Grillo (Sergent), Elizabeth Mitchell (Charlene Roan), Mykelti Williamson (Joe Dixon), Joseph Julian Soria (Marcos), Betty Gabriel (Laney Rucker), Terry Serpico (Earl Danzinger), Edwin Hodge (Dante Bishop), Kyle Secor (Pasteur Edwige Owens), Barry Nolan (Reporter), Liza Colon-Zayas (Dawn), Ethan Phillips (Maire Cooper), Christopher James Baker (Hamon James), Raymond J. Barry (Caleb Warrens), Naheem Garcia (Angel Munoz), Portland Helmich (Présentateur) et Roman Blat (Oncle Sam).

Histoire : Une sénatrice américaine se lance dans la course à l'élection présidentielle en proposant l'arrêt total de la Purge annuelle. Ses opposants profitent alors d'une nouvelle édition de cette journée où tous les crimes sont permis pour la traquer et la tuer...

Mon avis : Avec ce nouvel opus, on nous apporte davantage d'éléments sur les motifs de la Purge annuelle. Elle n'est pas seulement réalisé dans le but de minimiser la population carcérale et de limiter les crimes le reste de l'année. Elle sert également à épurer les populations pauvres (parce qu'on sait bien qu'ils se reproduisent plus vite). Sauf que cette fois quelqu'un veut tout changer, une personne qui a tout perdu pendant la Purge. J'ai bien aimé ce nouvel opus, le concept du film me plait toujours autant, mais je regrette toujours autant le manque d'angoisse, ainsi que l'habitude du réalisateur de ne pas aller au bout de ce qu'il souhaite nous montrer. C'est bien dommage, car le film nous prouve qu'il n'est pas simplement une boucherie annuelle, certaines choses sont plus profondes.

3 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>