Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

historique

De Gaulle

Publié le par Emy Lee

Sortie le 04 mars 2020.

Réalisé par Gabriel Le Bomin, scénario de Valérie Ranson Enguiale et Gabriel Le Bomin, et musique de Romain Trouillet.

Acteurs : Lambert Wilson (Charles De Gaulle), Isabelle Carré (Yvonne De Gaulle), Olivier Gourmet (Paul Reynaud), Catherine Mouchet (Mademoiselle Potel),Pierre Hancisse (Geoffroy Chaudron de Courcel), Sophie Quinton (Suzanne Rerolle), Gilles Cohen (Georges Mandel), Laurent Stocker (Jean Laurent), Philippe Laudenbach (Maréchal Pétain), Alain Lenglet (Général Weygand), Philippine Leroy-Beaulieu Hélène de Portes), Tim Hudson (Winston Churchill), Nicolas Vaude (Paul Baudoin), Clémence Hittin (Anne De Gaulle), Félix Back (Philippe De Gaulle), Lucie Rouxel (Elisabeth De Gaulle), Marilou Aussilloux (Elisabeth de Miribel) et Victor Belmondo (Hettier de Boislambert). 

Histoire : Mai 1940, la guerre s'intensifie. L'armée française d'effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d'accepter la défaite. Une homme, Charles De Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l'Histoire. Sa femme, Yvonne De Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les événements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l'exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance. 

Mon avis : Un film intéressant s'accentuant essentiellement autour du Général sur la période de mai 1940 à juin 1940 (et le fameux appel du 18 juin). Une période très courte mais qui nous permet de constater les enjeux politiques et militaires qui se sont joués à l'arrivée de l'Armée Hitlérienne en France. Le réalisateur a essayé de montrer autant l'homme que le général, ce qui conduit parfois à ne plus autant se sentir en temps de guerre. Les flashbacks sont intéressants mais n'apportent rien dans le moment d'histoire que l'on nous expose. On a le sentiment qu'il a envie de réaliser un biopic entier en ne se concentrant que sur une courte période. Le film reste toutefois intéressant, emmener par un très bon casting et des plans intéressants. 

3 étoiles.

Voir les commentaires

1917

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 janvier 2020.

Réalisé par Sam Mendes, scénario de Sam Mendes et Krysty Wilson-Cairns, et musique de Thomas Newman.

Acteurs : George MacKay (Première classe Schofield), Dean-Charles Chapman (Première classe Blake), Mark Strong (Capitaine Smith), Andrew Scott (Lieutenant Leslie), Richard Madden (Lieutenant Joseph Blake), Claire Duburcq (Lauri), Colin Firth (Général Erinmore), Benedict Cumberbatch (Colonel Mackenzie), Daniel Mays (Sergent Sanders), Adrian Scarborough (Commandant Hepburn), Pip Carter (Lieutenant Gordon), Andy Apollo (Sergent Miller), Daniel Atwell (Capitaine Sandbach), Paul Tinto (Sous-officier Baker), Josef Davies (Deuxième classe Stokes), Billy Postlethwaite (Sous-officier Harvey), Gabriel Akuwudike (Deuxième classe Buchanan) et Spike Leighton (Deuxième classe Kilgour).

Histoire : Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Mon avis : J'étais très curieuse de découvrir ce film même si je n'en attendais pas grand chose. La réalisation du film est parfaite ! On a des plans magnifiques, la caméra ne fait qu'un avec le spectateur et nous offre le voyage de ses deux soldats au travers des lignes ennemis. La scène dans les tranchées et plus particulièrement dans la kommandantur ennemi sont certainement celles qui m'ont le plus marqué. La traversée des différents paysages est à couper le souffle, aucun soucis nous sommes bien en plein cœur de la première guerre mondiale. L'histoire en elle-même ne m'a pas particulièrement fascinée, on devine aisément les différents actes et la finalité de cette quête. Les personnages, ormis les deux principaux n'ont pas grand intérêt. Moi qui avait été conquise par l'annonce du casting, j'ai vite déchanté en constatant leur temps de présence à l'écran... Il n'en reste pas mois que "1917" est visuellement un très beau film, que l'on appréciera d'autant plus devant un grand écran !

4 étoiles.

Voir les commentaires

J'accuse

Publié le par Emy Lee

Sortie le 13 novembre 2019.

Réalisé par Roman Polanski, scénario de Robert Harris et Roman Polanski d'après l'oeuvre de Robert Harris et musique Alexandre Desplat.

Acteurs : Jean Dujardin (Colonel Marie-Georges Picquart), Louis Garrel (Capitaine Alfred Dreyfus), Emmanuelle Seigner (Pauline Monnier), Grégory Gadebois (Henry), Hervé Pierre (Général Gonse), Wladimir Yordanoff (Général Mercier), Didier Sandre (Général Boisdeffre), Melvil Poupaud (Maître Labori), Eric Ruf (Sandherr), Mathieu Amalric (Bertillon), Laurent Stocker (Général de Pellieux), Vincent Perez (Maître Leblois), Michel Vuillermoz (Du Paty de Clam), Vincent Grass (Général Billot), Denis Podalydès (Maître Demange), Damien Bonnard (Desvernine), Michèle Clément (Lavandière) et Pierre Léon Luneau (Capitaine Valdant).

Histoire : Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées.
A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

Mon avis : Une affaire qui a marqué l'histoire ! Celle du capitaine Dreyfus dont le nom a été entaché pendant de nombreuses années. Nous voila plonger en pleine disgrâce du Capitaine qui se veut innocent. Le scénario est très bien écrit, on est captivé par l'enquête de Picquart et les moyens mis en place pour l'empêcher de parler ! On connait la fin et pour autant on arrive à en douter. Tout cela au fil des musiques d'Alexandre Desplat, plus jolie les unes que les autres. La réalisation n'est pas en reste, nous offrant à de nombreuses reprises de très beaux plans, je pense notamment à celle du duel ! Un très beau film, qui m'a permis de replonger dans notre histoire et d'apprendre de nouveaux éléments autour de cette enquête.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Le vent se lève

Publié le par Emy Lee

Sortie le 23 août 2006.

Titre original : The wind that shakes the barley.

Réalisé par Ken Loach, scénario de Paul Laverty, et musique de George Fenton.

Acteurs : Cillian Murphy (Damien), Padraic Delaney (Teddy), Liam Cunningham (Dan), Orla Fitgerald (Sinead), Mary O'Riordan (Peggy), Gerard Kearney (Dunica), Mary Murphy (Bernadette), William Ruane (Gogan), Niall McCarthy (Extra), Roger Allam (Sir John Hamilton), Laurence Barry (Micheail), Siobhan McSweeney (Julia), Frank Bourke (Leo), Anthony Byrne (Enquêteur), John Crean (Chris), Mairtin de Cogain (Rory) et Bill Hurst (Major de l'armée britannique). 

Histoire : Irlande, 1920. Des paysans s'unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d'indépendance du peuple irlandais.
Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté...

Mon avis : Découverte de ce film de Ken Loach que je ne connaissais pas du tout, et par le même coup j'ai pu avoir une nouvelle vision du conflit ayant opposé l'Irlande à la Grande-Bretagne. Ken Loach réalise un film poignant et intéressant, seulement on se perd dans le flux d'informations et dans la longueur de certaines scènes. Il n'en reste pas moins que le film offre une très belle image et photographie, certains plans sont superbes. La bande originale collait bien à l'ambiance du film. Le casting est asse impressionnant, j'ai eu beaucoup de plaisir à y trouver Cillian Murphy que j'apprécie de plus en plus. L'histoire de la guerre d'indépendance de l'Irlande est assez peu évoquée et pourtant elle mérite d'être davantage traitée, en cela le film remplit parfaitement sa mission. J'ai cependant été déçue par le clap final, qui laisse le film en suspend.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Le retour du héros

Publié le par Emy Lee

Sortie le 14 février 2018.

Réalisé par Laurent Tirard, scénario de Grégoire Vigneron et Laurent Tirard, et musique de Mathiieu Lamboley.

Acteurs : Jean Dujardin (Capitaine Neuville), Mélanie Laurent (Elisabeth Beaugrand), Noémie Merlant (Pauline Beaugrand), Féodor Atkine (Général Mortier-Duplessis), Evelyne Buyle (Madame Beaugrand), Christian Bujeau (Monsieur Beaugrand), Fabienne Galula (Eugénie), Laurent Bateau (Monsieur Dunoyer), Jean-Michel Lahmi (Monsieur Loiseau), Christophe Montenez (Nicolas Bonvallet), Aurélie Boquien (Madame Dunoyer) et Hugues Martel (Médecin).

Histoire : Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d'opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d'une imposture qui va très vite la dépasser… 

Mon avis : J'avais très envie de découvrir ce film, car j'avais été séduite par les costumes et la photographie. Sur ses deux points je n'ai pas été déçue, l'esthétique est superbe. L'utilisation de la lumière sur les décors et les costumes les sublimes. Le film en lui même est très plaisant, l'histoire du capitaine Neuville est plutôt drôle et la complicité d'Elisabeth Beaugrand plaisante. Ce duo peu probable va au fil du film se révéler en compères en affaire. Le spectateur se met souvent dans le rôle d'Elisabeth, adoptant le même avis que cette dernière sur la personne de Neuville. Le duo formé par Jean Dujardin et Mélanie Laurent fonctionne parfaitement à l'écran. J'ai beaucoup ris et j'ai souvent été ébahie devant les costumes et les décors. Une vraie réussite devant laquelle j'ai passé un très bon moment.

4 étoiles.

Voir les commentaires

L'échange des princesses

Publié le par Emy Lee

Sortie le 27 décembre 2017.

Réalisé par Marc Dugain, scénario de Marc Dugain, Chantal Thomas d'après l'oeuvre de Chantal Thomas, et musique de Marc Tomasi.

Acteurs : Lambert Wilson (Philippe V), Oliver Gourmet (Philippe d'Orléans, le régent), Anamaria Vartolomei (Louise Elisabeth d'Orléans), Julianne Lepoureau (Anna Maria Victoria), Catherine Mouchet (Mme de Ventadour), Kacey Mottet Klein (Don Luis), Igor Van Dessel (Louis XV), Maya Sansa (Elisabeth Farnese) et Andréa Ferréol (Princesse Palatine).

Histoire : 1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

Mon avis : Pour clore cette année 2017, j'avais très envie de découvrir "L'échange des Princesses". Visuellement c'est très beau, la photographie est réussie tout comme l'utilisation des lumières qui sublime les personnages ou les éléments. Le scénario est plutôt bien construit, même si finalement le film ne raconte pas grand chose. J'ai eu beaucoup de difficulté à sentir l'enjeu de cet échange, en particulier dans sa durée. J'ai fini par trouver le temps long, malgré la qualité du casting et du visuel. Toutefois j'ai été bluffée par les interprétations de Anamaria Vartolomei, Julianne Lepoureau et Igor Van Dessel.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Les heures sombres

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 janvier 2018.

Titre original : Darkest hour.

Réalisé par Joe Wright, scénario d'Anthony McCarten, et musique de Dario Marianelli.

Acteurs : Gary Oldman (Winston Churchill), Kristin Scott Thomas (Clemmie Churchill), Ben Mendelsohn (Roi George VI), Lily James (Elizabeth Layton), Ronald Pickup (Neville Chamberlain), Stephen Dillane (Vicomte d'Halifax), Samuel West (Sir Anthony Eden), David Schofield (Clement Atlee), Nicholas Jones (Sir John Simon), Richard Lumsden (Général Ismay), Malcolm Storry (Général Ironside), Hilton McRae (Arthur Greenwood), Benjamin Whitrow (Sir Samuel Hoare), Joe Armstrong (John Evans), Adrian Rawlings (Marshall Dowding), David Bamber (Amiral Ramsay), Paul Leonard (Amiral Dudley Pound) et David Strathairn (Président Roosevelt).

Histoire : Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.

Mon avis : Après diffusion de la bande annonce, j'avais hâte de découvrir ce film. Toutefois mon intérêt à grandit après les différents retours sur le jeu d'acteurs de Gary Oldman. Et effectivement le jeu de l'acteur est bluffant. J'avais peur de ne pas le reconnaitre avec ses prothèses, mais finalement on le reconnait très bien les premières minutes. Car par la suite, Gary Oldman nous fait oublier sa personne pour se fondre dans la peau de Winston Churchill. Mais le film ne tient pas seulement sur le jeu et la transformation de Gary Oldman, Joe Wright nous offre également une réalisation sublime qui nous offre de nombreux plans magnifiques. On est vite plonger dans l'Angleterre de 1940 par les décors, les costumes mais également par l'utilisation de la lumière. Le film nous permet donc de découvrir la présidence de Winston Churchill, élu dans les heures les plus noir et évincé dès la menace écartée. Le film m'a passionnée du début à la fin par son scénario, sa réalisation et son casting. Tout est calculé au millimètre près pour en faire un film à oscars. Et le Golden Globes de meilleur acteurs pour Gary Oldman, le prouve. Vraiment une très bonne surprise pour ce premier film de l'année 2018.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

L'Empire du soleil

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 mars 1988.

Titre original : Empire of the sun.

Réalisé par Steven Spielberg, scénario de J. G. Ballard, Tom Stoppard et Menno Meyjes d'après l’œuvre de J. G. Ballard, et musique de John Williams.

Acteurs : Christian Bale (James "Jamie" Graham), Rupert Frazer (M. Graham), Emily Richard (Mme Graham), John Malkovich (Basie), Ben Stiller (Dainty), Miranda Richardson (Mme Victor),Peter Gale (M. Victor), Joe Pantoliano (Frank Demarest), Leslie Philips (Maxton), , Robert Stephens (M. Lockwood), Paul McGann (Lieutenant Price), Ralph Michael (M. Partridge), Hiro Arai (Sergent japonais), Burt Kwouk (M. Chen), James Walker (M. Radik), Sybil Maas (Mme Hug), Yvonne Gilan (Mme Lockwood), Ann Queensberry (Mme Pym), Ann Castle (Mme Phillips), Anna Turner (Mme Gilmour), Nigel Havers (Dr Rawlins), Masatô Ibu (Sergent Nagata), Susan Leong (Amah), Emma Piper (Amy Matthews), David Neidorf (Tiptree), Ralph Seymour (Cohen), Nicholas Dastor (Paul), Zhai Nai She (Yang) et Guts Ishimatsu (Sergent Uchida).

Histoire : En 1941, la concession internationale de Shanghaï semble ignorer tout de l'occupation japonaise du reste du pays. James Graham, jeune fils d'un industriel britannique, y vit une existence protégée et pleine d'aventures imaginaires. Mais l'attaque de Pearl Harbour marque la fin de cet état de grâce, et James se retrouve séparé de sa famille. Condamné au statut d'errant, il se retrouve finalement emprisonné dans un camp de prisonniers où il doit apprendre à survivre...

Mon avis : Un très beau films que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir. Je ne connais pas bien cette partie de la deuxième guerre mondiale et c'était très intéressant à voir. Steven Spielberg réalise ici un film sublime, avec des plans magnifiques. Ainsi, pendant deux heures trente, on va traverser cette guerre au travers du regard d'un enfant. Une dynamique plutôt plaisante, et un contraste saisissant entre la dureté de la guerre et la naïveté d'un enfant. Christian Bale joue ce rôle à la perfection, et subissait déjà à l'époque des transformations importantes, son regard change au fil du film, son esprit évolue également et cette vision et très intéressante. La bande originale composé par John Williams vient une nouvelle fois sublimer le tout. J'ai été captivée du début à la fin, une très belle découverte.

5 étoiles.

Voir les commentaires

La Dame de fer

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 février 2012.

Titre original : The iron lady.

Réalisé par Phyllida Lloyd, scénario d'Aby Morgan, et musique de Thomas Newman.

Acteurs : Meryl Streep (Margaret Thatcher), Jim Broadbent (Denis Thatcher), Susan Brown (June), Phoebe Waller-Bridge (Susie), Alexandra Roach (Margaret Thatcher jeune), Harry Lloyd (Denis Thatcher jeune), Iain Glen (Alfred Roberts), Victoria Bewick (Muriel Roberts), Emma Dewhurst (Beatrice Roberts), Olivia Colman (Carol Thatcher), Amada Root (Amanda), Clifford Rose (James R.), Michael Cochrane (William), Jeremy Clyde (James T.), Michael Simkins (Peter) et John Sessions (Edward Heath).

Histoire : Margaret Thatcher, première et unique femme Premier ministre du Royaume-Uni (de 1979 à 1990), autrefois capable de diriger le royaume d’une main de fer, vit désormais paisiblement sa retraite imposée à Londres. Agée de plus de 80 ans, elle est rattrapée par les souvenirs. De l’épicerie familiale à l’arrivée au 10 Downing Street, de succès en échecs politiques, de sacrifices consentis en trahisons subies, elle a exercé le pouvoir avec le soutien constant de son mari Denis aujourd’hui disparu, et a réussi à se faire respecter en abolissant toutes les barrières liées à son sexe et à son rang. Entre passé et présent, ce parcours intime est un nouveau combat pour cette femme aussi bien adulée que détestée.

Mon avis : Depuis sa sortie, j'ai très envie de visionner ce film, autant pour Margaret Thatcher que pour Meryl Streep. Je reconnais ne pas avoir assez de culture sur la question, mais découvrir le combat de cette femme pour se faire reconnaitre et respecter par ses pairs, accéder à l'un des plus haut poste politique d'Angleterre et avoir le soutien de son époux, cela force le respect à l'époque. Je sais qu'elle a été fortement controversée, d'ailleurs on en a quelques images durant le film. Pour autant, je suis restée admirative de sa carrière. Même si le film est plutôt réussi, que ce soit dans sa réalisation, dans son scénario, dans son casting, le film souffre de quelques longueurs qui ne semblent pas très utiles pour la compréhension. Il est difficile de voir cette femme rattraper par Alzheimer, devenant ainsi dépendante des autre.  J'ai trouvé la scène finale magnifique, un clin d'oeil superbe quant à l'ambition. Même si tout n'est pas abordé, j'ai apprécié la façon dont le film nous est exposé, entre passé et présent, et on pourrait analyser chaque scène pour comprendre les choix de Margaret Thatcher. Par ailleurs, le jeu de Meryl Streep est toujours aussi enchanteur et son duo avec Jim Broadbent fonctionne parfaitement. Un très beau film de par sa qualité de réalisation et par la construction de son scénario.

4 étoiles.

Voir les commentaires

The birth of the nation

Publié le par Emy Lee

Sortie le 11 janvier 2017.

Réalisation et scénario par Nate Parker, et musique d'Henry Jackman.

Acteurs : Nate Parker (Nat), Armie Hammer (Samuel Turner), Mark Boone (Révérend Walthall), Colman Domingo (Hark), Aunjanue Ellis (Nancy), Dwight Henry (Isaac), Penelope Ann Miller (Elizabeth Tunrer), Aja Naomi King (Cherry), Ester Scott (Bridget), Jackie Earle Haley (Raymond Cobb), Roger Guenveur Smith (Isaiah), Gabrielle Union (Ester), Tony Espinosa (Nat enfant), Jayson Warner Smith (Earl Fowler), Jason Stuart (Joseph Randall), Chiké Okonkwo (Will), Katie Garfield (Catherine Turner), Kai Norris (Jasper), Steve Coulter (Général Childs), Griffin Freeman (Samuel enfant), Jeryl Prescott (Janice), Justin Randell Brooke (Guiles Reese), Aiden Flowers (John Clarke enfant),  et Tom Proctor (E. T. Brantley).

Histoire : Trente ans avant la guerre de Sécession, Nat Turner est un esclave cultivé et un prédicateur très écouté. Son propriétaire, Samuel Turner, qui connaît des difficultés financières, accepte une offre visant à utiliser les talents de prêcheur de Nat pour assujettir des esclaves indisciplinés. Après avoir été témoin des
atrocités commises à l’encontre de ses camarades opprimés, et en avoir lui-même souffert avec son épouse, Nat conçoit un plan qui peut conduire son peuple vers la liberté…

Mon avis : Des films sur l'esclavage et sur la traite des nègres, il y en a eu des tas. Pour autant, je suis toujours horrifiée de constater toutes les méthodes de maltraitance et de torture usées par les blancs envers leurs biens. Ce qu'on apprécie dans ce film, c'est que la ferme des Turner semble plus humaine que celle exposée dans d'autres films. Malgré l'esclavage, il règne une certaine harmonie et la sécurité des esclaves. L'idée d'user d'un esclave pour prêcher la bonne parole à ses semblables ne m'avait pas grandement convaincue, mais c'est finalement cette ouverture sur l'extérieur qui permet à Nat de se rendre compte de l'ampleur de l'esclavage. Les réflexions, les gestes, les discours m'ont fortement dérangé, peut-être plus que la maltraitance et les tortures. Le film est très intéressant et j'ai eu le sentiment de découvrir une nouvelle part de l'histoire. La réalisation de Nate Parker est superbe, on a des plans et des séquences magnifiques qui touchent forcément le spectateur. Le casting est impressionnant, j'ai beaucoup aimé Nate Parker que je découvrais dans ce film comme la plupart des acteurs et actrices présents dans ce film. Ce film a été une très belle découverte, et jusqu'au bout j'y ai cru à cette liberté même si je connaissais les faits historiques.

4 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>