Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 décembre 2004.

Titre original : Lemony Snicket's a series of unfortunate events.

Réalisateur : Brad Silberling, scénario de Daniel Handler et Robert Gordon, d'après l'oeuvre de Daniel Handler, et musique de THomas Newman.

Acteurs : Jim Carrey (Comte Olaf), Emily Browning (Violette Baudelaire), Liam Aiken (Klaus Baudelaire), Kara et Shelby  Hoffman (Prunille Baudelaire), Meryl Streep (Tante Agrippine), Jude Law (Lemony Snicket),Timothy Spall (Monsieur Poe), Billy Connolly (Oncle Monty), Catherine O'Hara (Juge Abbott) et Dustin Hoffman (Critique de théâtre).

Histoire : Après un incendie qui a ravagé leur maison familiale, Violette, Klaus et Prunille se voient confiés au perfide Comte Olaf. Ce dernier ne voit en eux qu'une énorme fortune qu'il souhaite posséder à tout prix. Mais Violette, Klaus et Prunille ont plus d'un tour dans leur sac et vont déjoué les pièges du Comte et enchainer les tuteurs...

Mon avis : A sa sortie, je n'avais pas été convaincue. J'avais trouvé le film long et sans fin. Après un nouveau visionnage, mon avis a peu changer, j'apprécie le jeu des acteurs et notamment celui de Jim Carrey dans le rôle du Comte Olaf. On assiste impuissant aux mésaventures des orphelins, qui nous démontre toutefois tout au long du film qu'on a pas à s'inquiéter pour eux car ils ont énormément de ressources. On passe toutefois très vite du coq à l'âne, on déplore également l'absence de suite, qui nous empêche de connaitre les enjeux de cette intrigue. Le film ne va au bout de rien et reste bien gentillet. Je n'ai pas encore eu le loisir de lire les romans, mais ça ne saurait tarder. Un film qui n'avais pas marqué ma mémoire à l'époque et qui ne la marquera pas plus aujourd'hui, toutefois le film était moins terrible que ce que je pensais.

3 étoiles.

Voir les commentaires

La beuze

Publié le par Emy Lee

Sortie le 05 février 2003.

Réalisé par François Desagnat et Thomas Sorriaux, scénario de Juliette Arnaud, Philippe de Chauveron, François Desagnat, Thomas Sorriaux, Tefa et Guy Laurent, et musique de Replicant et Alexandre Azaria.

Acteurs : Michaël Youn (Alphonse Brown), Vincent Desagnat (Scotch), Kad Merad (Directeur de Pacific Recording), Ginette Garcin (Madame Batin), Kool Shen (Lord Fatal), Maka Sidibé (Dave), Laurent Pons (V. R.), Catherine Benguigui (Spécialiste de rap), Gad Elmaleh (Spécialiste des stups), Benjamin Morgaine (DJ), Omar Sy (Michel Dembélé), Zoé Félix (Dina), Alex Descas (Shaft), Lionel Abelanski (Perez) et Jean-François Gallotte (Marceau).  

Histoire : Alphonse Brown, fils caché de James Brown, et Scotch sont amis depuis l'enfance vivent au Havre de petits deals minables jusqu'au jour où Alphonse se fait serrer. Après un an de prison, il retrouve Scotch et la liberté avec la ferme intention de tirer un trait sur les galères du passé pour suivre les traces de son père dans la musique.

Mon avis : Vu à sa sortie au ciné, puis plus jamais. Le film ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable. J'étais pourtant curieuse de le visionner, et l'occasion m'a été donnée. Mon avis n'a pas tellement changer en quinze ans, le film se regarde, mais n'a ni queue ni tête et surtout ne marque pas les esprits. Quelques scènes sont drôles, et divertissent. L'idée d'une beuh créé par les nazis m'a bien fait rire, mais c'est bien tout. J'ai d'ailleurs fini par m'endormir.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Annihilation

Publié le par Emy Lee

Sortie le 12 mars 2018.

Réalisation et scénario par Alex Garland d'après l’œuvre de Jeff VanderMeer, et musique de Geoff Barrow.

Acteurs : Natalie Portman (Lena), Jennifer Jason Leigh (Dr Ventress), Gina Rodriguez (Anya Thorensen), Tessa Thompson (Josie Radek), Oscar Isaac (Kane), Tuva Novotny (Cass Sheppard), David Gyasi (Daniel) et  Benedict Wong (Lomax).

Histoire : Lena, biologiste et ancienne militaire, participe à une mission destinée à comprendre ce qui est arrivé à son mari dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. Une fois sur place, les membres de l’expédition découvrent que paysages et créatures ont subi des mutations, et malgré la beauté des lieux, le danger règne et menace leur vie, mais aussi leur intégrité mentale.

Mon avis : L'écriture de cette critique m'a été très difficile. D'où mon retard à publier les suivantes. Après plusieurs jours, je ne sais toujours pas quoi dire ou analyser pour "Annihilation". Malgré un décors et un univers attirant, le film reste assez plat, improbable et sans réponses. Le scénario ne m'a pas du tout captivé, j'étais même plutôt embrouillée au générique de fin. J'ai accroché à l'univers mais le reste n'a pas suivi même le casting n'a pas réussi à attiré mon intérêt pour le film. Pourtant j'avais vraiment hâte de le découvrir.

2 étoiles.

Voir les commentaires

The disaster artist

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 mars 2018.

Réalisé par James Franco, scénario de Scott Neustadter et Michael H. Weber d'après l'oeuvre de Greg Sestero et Tom Bissell, et musique de Dave Porter.

Acteurs : James Franco (Tommy Wiseau), Dave Franco (Greg Sestero), Seth Rogen (Sandy Schklair), Alison Brie (Amber), Ari Graynor (Juliette Danielle), Jacki Weaver (Carolyn Minott), Josh Hutcherson (Philip Haldiman), Zac Efron (Dan Janjigian), Bryan Cranston (lui-même), Sharon Stone (Iris Burton), Melanie Griffith (Jean Shelton), Jason Mantzoukas (Peter), Hannibal Buress (Bill Meurer), Paul Scheer (Raphael Smadja), Sugar Lyn Beard (Bonnita Boudreau), Zoey Deutch (Bobbi), Lizzy Caplan (Elle-même) et Kristen Bell (Elle-même).

Histoire : En 2003, Tommy Wiseau, artiste passionné mais totalement étranger au milieu du cinéma, entreprend de réaliser un film. Sans savoir vraiment comment s'y prendre, il se lance … et signe THE ROOM, le plus grand nanar de tous les temps. Comme quoi, il n'y a pas qu'une seule méthode pour devenir une légende !

Mon avis : Je n'avais pas entendu parler de ce film et je suis allée le voir totalement par hasard, je n'ai aucun regret. Je ne connaissais pas du tout le film "The Room", j'en ai donc un nouveau à découvrir, ni même la légende autour de Tommy Wiseau. Tout d'abord j'ai été bluffée par le jeu de James Franco. Plusieurs fois, je me suis demandée si c'était bien lui à l'écran. Son duo avec Dave Franco est excellent. J'ai ris à plusieurs reprises devant ce film, Tommy Wiseau nous interpelle de différentes façons par son originalité. L'histoire entourant le film "The room" est passionnante, une plongée dans les années 90 et 2000. J'ai personnellement passé un très bon moment et j'ai beaucoup aimé ce film, qui m'a donné envie d'en découvrir un autre même si je ne suis pas particulièrement fan des nanars.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Eva

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 mars 2018.

Réalisation et scénario par Benoît Jacquot d'après l’œuvre de James Hadley Chase, et musique de Bruno Coulais.

Acteurs : Isabelle Huppert (Eva), Gaspard Ulliel (Bertrand Valade), Julia Roy (Caroline), Richard Berry (Régis Grant), Marc Barbé (Georges Marlin) et Nathalie Charade (Marion).

Histoire : Tout commence par une tempête de neige. Eva, troublante et mystérieuse, fait irruption dans la vie de Bertrand, écrivain prometteur. Cette rencontre va bouleverser Bertrand jusqu’à l’obsession et le fera glisser jusqu’à sa perte.

Mon avis : En apprenant la sortie du film, j'étais très impatiente de le découvrir et de retrouver Isabelle Huppert et Gaspard Ulliel dans un même film. J'étais par ailleurs conquise par l'esthétique des images et avait hâte de les découvrir. Sur ses deux points je n'ai pas été déçue, le casting est très plaisant, le jeu des acteurs est excellent et j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Richard Berry. La réalisation est belle, les jeux de lumières, des couleurs, dommage qu'elle manque autant de rythme. L'ensemble est assez linéaire, le scénario plutôt plat, de fait je me suis passablement ennuyée devant ce film. Pour moi, il n'est ni bon, ni mauvais, un entre deux qu'on oubliera malheureusement très vite. Dommage, l'ensemble me plaisait assez.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Tout le monde debout

Publié le par Emy Lee

Sortie le 14 mars 2018.

Réalisation et scénario par Franck Dubosc, et musique de Sylvain Goldberg, Emilien Levistre et Xiaoxi Levistre.

Acteurs : Alexandra Lamy (Florence), Franck Dubosc (Jocelyn), Elsa Zylberstein (Marie), Gérard Darmon (Max), Caroline Anglade (Julie), Laurent Bateau (Lucien), Claude Brasseur (Père de Jocelyn), François-Xavier Demaison (Curée de Lourdes), Lika Minamoto (Rachida), Christophe Canard (Jacques) et Sabina Skalicka (Aneta).

Histoire : Jocelyn, homme d'affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Alors que son meilleur ami, Max, lui conseil d'être lui-même dans ses relations amoureuses, il va orchestrer le plus gros mensonge de son tableau de chasse...

Mon avis : J'avais brièvement entendu parler du film, qui ne semblait pas déplaisant mais je ne savais pas du tout à quoi m'attendre... Je pars donc le découvrir après un changement de planning. J'ai été agréablement surprise par la réalisation de Franck Dubosc ainsi que par le scénario. Tout n'est pas parfait, mais la construction du film suit une suite logique tout comme l'évolution des personnages. On s'attache assez vite aux deux protagonistes, et finalement le romance est presque secondaire comparé au cheminement du personnage de Jocelyn. On nous donne beaucoup de pistes mais qui s’essoufflent un peu trop vite pour certaines, en tout cas j'aurais voulu en savoir plus. Le casting apporte un réel plus aux personnages, Franck Dubosc est une fois de plus dans la position du dragueur invétéré, mais casse peu à peu son image, comme si ce film tournait une page dans sa carrière, Alexandra Lamy apporte sensibilité et fraîcheur qui va peu à peu aider le personnage de Jocelyn à évoluer. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Gérard Darmon, qui se fait beaucoup trop rare à mon goût, ainsi qu'Elsa Zylberstein dont j'ai beaucoup aimé le personnage. La réalisation est plus que convaincante, l'utilisation de la lumière, la photographie nous offre des plans et des séquences magnifiques. L'une d'elle va me marquer pendant un bon moment de par sa beauté, ses couleurs, sa lumière... La bande originale est sublime, je me la repasse en boucle depuis plusieurs minutes, ses notes au piano me touche particulièrement. Malgré un scénario convenu dès le départ, la façon dont le film conduit le spectateur est intéressante, je regrette simplement certains trous scénaristique sur la remise en question de Jocelyn dans son histoire et quelques simplicités qui ont été prises. Toutefois, j'ai passé une bon moment devant ce film, j'ai été surprise par la réalisation et le montage, il m'a offert ce que j'avais besoin à l'instant T du visionnage et c'est bien l'essentiel.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Jessie

Publié le par Emy Lee

Sortie le 29 septembre 2017.

Titre original : Gerald's game.

Réalisé par Mike Flanagan, scénario de Jeff Howard et Mike Flanagan d'après l’œuvre de Stephen King, et musique de The Newton brothers.

Acteurs : Carla Gugino (Jessie Burlingame), Bruce Greenwood (Gerald Burlingame), Carel Struycken (Moonlight Man), Chiara Aurelia (Jessie adolescente), Henry Thomas (Tom), Kate Siegel (Sally), Gwendolyn Mulamba (Juge) et Natalie Roers (Journaliste).

Histoire : Quand le jeu coquin de son mari tourne mal, Jessie , menottée au lit d'un chalet isolé, affronte d'étranges visions, de sombres secrets et un terrible dilemme.

Mon avis : J'avais hâte de découvrir ce huit clos de "l'horreur", et de voir comment Jessie pouvait s'en sortir. Je me suis donc lancée dans le visionnage de ce film pleine d'entrain. Finalement après 1h40, je suis beaucoup moins convaincu. J'ai même été surprise de voir que c'était tiré d'une œuvre de Stephen King (même si c'était bien perché).  Les premières minutes sont intéressantes est plutôt réalistes... Mais ça se gâte par la suite. La fin est tout bonnement improbable, du moins je n'ai pas été convaincu. Pourtant j'ai beaucoup aimé que cette situation conduise à une remise en question personnelle et un lien passé. Mais c'est bien mon seul intérêt, autant la réalisation que le casting ne m'ont pas convaincu, je me suis même endormie tellement certaines séquences sont longues. Le film aura au moins eu le mérite de me faire découvrir l’œuvre de Stephen King que j'ai hâte de lire.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Bright

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 décembre 2017.

Réalisé par David Ayer, scénario de Max Landis.

Acteurs : Will Smith (Daryl Ward), Joel Edgerton (Nick Jakoby), Lucy Fry (Tikka), Noomi Rapace (Liela), Edgar Ramirez (Kandomere), Enrique Murciano (Poison), Ike Barinholtz (Pollard), Jay Hernandez (Rodriguez), Happy Anderson (Montehugh), Brad William Henke (Dorghu), Andrea Navedo (Capitaine Perez), Austin Hébert (Clint Howard), Tom Wilkinson (John Howard), Alex Meraz (Serafin), Matt Gerald (Hicks), Margaret Cho (Sergent Ching), Dawn Olivieri (Sherri Ward) et Kenneth Choi (Yamahara).

Histoire : Dans un monde contemporain alternatif, humains, orcs, elfes et fées coexistent depuis le début des temps. Dans ce monde, Ward et Jakoby sont deux coéquipiers donnant l'exemple de l'intégration et de la coexistence. Alors qu'ils patrouillent, ils vont être confrontés aux ténèbres et à la cupidité de chacun. Ils vont alors devoir faire équipe comme jamais...

Mon avis : Je ne saurais comment expliquer mon attirance pour ce film dès sa présentation sur Netflix. Mais j'avais vraiment hâte de le découvrir. Globalement je n'ai pas été déçue, le film rempli bien sa mission, on passe un bon moment en compagnie de Ward et Jakoby. Toutefois, je regrette que nous restions autant sur la surface, j'aurais aimé en savoir beaucoup plus sur ce Los Angeles parallèle, les différentes races et leurs catégories sociales, qui est le maître des ténèbres,... Le film nous laisse avec beaucoup trop d'interrogations et l'envie d'en savoir plus que cette simple affaire. Même si j'ai fortement apprécié le film et son univers, je suis globalement déçue de ne pas en savoir plus sur tous les éléments découverts pendant près de deux heures. La réalisation est propre, nous offrant de très beaux plans, j'ai également pris beaucoup de plaisir à retrouver Will Smith et Noomi Rapace dans ce film.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Buried

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 novembre 2010.

Réalisé par Rodrigo Cortés, scénario de Chris Sparling, et musique de Victor Reyes.

Acteurs : Ryan Reynolds (Paul Conroy), Erik Palladino (Agent spécial Harris), Robert Paterson (Dan Brenner), José Luis Garcia Pérez (Jabir), Stephen Tobolowsky (Alan Davenport), Samantha Mathis (Linda Conroy), Wagner Loughlin (Donna Mitchell / Maryanne Conroy), Ivana Mino (Pamela Lutti), Michalla Petersen (Infirmière de la maison de retraite) et Judy Reyes (Opératrice du 411).

Histoire : Après plusieurs heures, Paul se réveil dans un cercueil enfoui six pieds sous terre. Il a peu de souvenir de ce qu'il lui est arrivé, et n'a qu'un téléphone pour comprendre et se sortir d'ici.

Mon avis : L'idée d'un vase clos, six pieds sous terre, m'avait beaucoup intéressée. Comment nous faire tenir une heure trente minutes dans un cercueil. Dans l'ensemble, le film est plutôt bien réalisé, les voix des personnages arrivent à susciter notre imaginaire est ainsi les voir à l'instant T. On a peu à peu de l'empathie pour Paul, qui était tout bonnement au mauvais endroit au mauvais moment. On pense connaitre la fin, mais le twist finale est brutale, nous laissant sans voix... On a du mal à quitter Paul dans ses conditions. Toutefois le film n'est pas parfait, il souffre de quelques longueurs et de répétitions. On a parfois le sentiment de tourner en rond, c'est certainement le but recherché. Je pense que le film devait être beaucoup plus captivant dans une salle de cinéma, la tension étant plus présente. Ici, cela manque. Beaucoup d'incompréhension face au comportement de Paul, parfois cela m'est paru improbable. J'ai toutefois passé un bon moment devant ce film, mais il ne me restera pas en mémoire.

3 étoiles.

 

Voir les commentaires

Quand Harry rencontre Sally

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 novembre 1989.

Titre original : When Harry met Sally.

Réalisé par Rob Reiner, scénario de Nora Ephron, et musique d'Harry Connick Jr et Marc Shaiman.

Acteurs : Billy Crystal (Harry Burns), Meg Ryan (Sally Albright), Carrie Fisher (Marie), Bruno Kirby (Jess), Steven Ford (Joe), Lisa Jane Persky (Alice), Michelle Nicastro (Amanda Reese), Kevin Rooney (Ira), Franc Luz (Julian), Tracy Reiner (Emily), Kyle T. Heffner (Gary) et Harley Jane Kozak (Helen).

Histoire : Sally quitte la fac de Chicago pour intégrer l'école de journalisme de New-York. Elle partage son voyage de dix-huit heures avec Harry, un jeune étudiant en droit. Tous deux sont diamétralement différent, et lorsque Harry tente de draguer Sally, cette dernière refuse ses avances, et souhaite plutôt une amitié avec lui car elle ne connait personne. Celui-ci refuse, expliquant que l'amitié homme - femme n'existe pas. Leurs chemins se séparent alors, mais ils se retrouveront cinq ans plus tard...

Mon avis : J'en entend parler depuis des années, évoqué comme un film culte, je m'en étais donc fait une idée qui a été bien différente de ce que j'ai visionné. Passé la déception, face à mes nombreuses attentes, le film n'est pas mauvais. L'interruption du film par les séquences "documentaire" sont assez plaisante mais trop peu exploité à mon avis. L'histoire d'Harry et de Sally est plutôt plaisante, mais un peu longue. Une comédie romantique classique, porté par des acteurs qu'on ne présente plus Billy Crystal et Meg Ryan. J'ai passé un bon moment devant ce film, malgré les quelques longueurs.

3 étoiles.

 

Voir les commentaires

1 2 > >>