Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Collateral

Publié le par Emy Lee

Sortie le 29 septembre 2004.

Réalisé par Michael Mann, scénario de Stuart Beattie, Frank Darabont et Michael Mann, et musique de James Newton Howard.

Acteurs : Tom Cruise (Vincent), Jamie Foxx (Max), Jada Pinkett Smith (Annie Farrell), Bruce McGill (Pedrosa), Peter Berg (Richard Weidner), Emilio Rivera (Paco), Barry Shabaka Henley (Daniel), Richard T. Jones (Policier), Jason Statham (Type de l'aéroport), Irma P. Hall (Ida), Mark Ruffalo (Fanning), Javer Bardem (Felix) et Angelo Tiffe (Sylvester Clarke).

Histoire : Max est taxi de nuit à Los Angeles. Un soir, il se lie d'amitié avec une dénommée Annie Farrell, une belle femme procureur montée à l'arrière de son véhicule. Quelques minutes plus tard, c'est au tour d'un homme prénommé Vincent de monter dans le taxi. Un businessman, selon toute apparence, avec un emploi du temps chargé : pas moins de cinq rendez-vous à tenir dans la nuit. Max accepte de lui louer ses services jusqu'au petit matin, en échange de 600 dollars. Mais Max est loin de se douter qu'il accepte de transporteur un tueur sous contrat qui va lui faire passer l'une des pires nuits de sa vie...

Mon avis : Je me souviens avoir attendu la sortie du film avec grande impatience. Tom Cruise se retrouvant dans le rôle du grand méchant, sous la réalisation de Michael Mann et avec un casting plus qu'intéressant. Que ce soit la réalisation avec ses plans sur la ville, ou sur la nature offrant de magnifique métaphore à ce qui est entrain de se jouer. L'utilisation de la lumière qui sublime chacun de ses plans. Le scénario qui même s'il est assez prévisible n'en est pas moins intéressant et captivant. Le duo formé par Vincent et Max, très ambigu, une amitié qui flotte malgré le rejet de Max, un attachement certains des personnages malgré ce qui se joue à l'écran. L'histoire du personnage de Vincent, que je pourrais analyser pendant des heures jusqu'à lui construire des parcours de vie... Pour moi ce film est une pépite, que je redécouvre toujours avec bonheur, et qui montre une fois de plus que Tom Cruise peut tout jouer et est un acteur multi-facettte.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Equalizer

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 octobre 2014.

Titre original : The equalizer.

Réalisé par Antoine Fuqua, scénario de Richard Wenk d'après l’œuvre de Richard Lindheim et Michael Sloan, et musique d'Harry Gregson-Williams.

Acteurs : Denzel Washington (Robert McCall), Chloël Grace Moretz (Teri), Marton Csokas (Teddy), Melissa Leo (Susan Plummer), Bill Pullman (Brian Plummer), Haley Bennett (Mandy), Vladimir Kullich (Vladimir Pushkin), E. Roger Mitchell (Investigateur principal), Dan Bilzerian (Teddy), David Harbour (Masters), David Meunier (Slavi), Alex Veadov (Tevi), Robert Wahlberg (Détective Harris), Timothy Smith (Détective Gilly), Debra Garett (Jade), James Wilcox (Pederson) et Johnny Skourtis (Ralphie).

Histoire : Pour McCall, la page était tournée. Il pensait en avoir fini avec son mystérieux passé. Mais lorsqu’il fait la connaissance de Teri, une jeune fille victime de gangsters russes violents, il lui est impossible de ne pas réagir. Sa soif de justice se réveille et il sort de sa retraite pour lui venir en aide. McCall n’a pas oublié ses talents d’autrefois…

Mon avis : Alors que le second opus est sorti cet été, Netflix met le premier à disposition. Why not, ça me poussera peut-être à voir le second en salle. Je suis toute de suite captivée par l'histoire et par la présentation que l'on nous fait de McCall. On a d'ailleurs du mal à imaginer qu'un homme aussi routinier et tranquille puisse devenir badasse par la suite. Pourtant McCall est un homme surentraîné qui va nous démontrer tout son talent. J'avais du mal à imaginer Denzel Washington dans ce genre de rôle, je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais j'ai été agréablement surprise. Le film est vraiment captivant, les personnages intéressants, l'alter ego de McCall, Teddy, est un méchant à la hauteur de nos espérances et on attend un combat finale épique. Malgré quelques longueurs qui cassent un peu le rythme, j'ai fortement apprécié le film, devant lequel j'ai passé un bon moment. Le petit plus, la bande original qui est un réelle plaisir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Darkest Minds : Rébellion

Publié le par Emy Lee

Sortie le 08 août 2018.

Titre original : The Darkest Minds.

Réalisé par Jennifer Yuh Nelson, scénario de Chad Hodge d'après l’œuvre d'Alexandra Bracken, et musique de Benjamin Walfisch.

Acteurs : Amandla Stenberg (Ruby Daly), Harry Dickinson (Liam), Miya Cech (Zu), Skylan Brooks (Chad), Mandy Moore (Cate), Bradley Whitford (Président Gray), Mark O'Brien (Rob Meadows), Patrick Gibson (Clancy Gray), Gwendoline Christie (Lady Jane), Sammi Rotibi (Paul Daly), Faye Foley (Sam Dahl), Lidya Jewett (Ruby enfant), Golden Brooks (Molly Daly) et Wallace Langham (Dr Viceroy).

Histoire : Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent pour la société, et parqués dans des camps. Ruby, l’une des plus puissantes d’entre eux, parvient à s’en échapper pour rejoindre un groupe de jeunes en fuite à la recherche d’un refuge. Rapidement, cette nouvelle « famille » réalise que fuir ne suffira pas dans un monde où les adultes au pouvoir les ont trahis. Ils vont devoir mener une rébellion,...

Mon avis : J'étais intriguée par l'idée présenté dans la bande annonce, des adolescents avec des pouvoirs différents en fonction de la couleur de leurs yeux. Comme sa, ça sent le bide et pourtant j'ai bien aimé le film. L'idée principale du film m'a beaucoup plut et m'a donnée envie de découvrir le roman d'Alexandra Bracken afin d'en savoir plus. J'ai été concquise par le casting, même si leur jeu n'est pas parfait. J'ai beaucoup apprécié Amandla Stenberg, dont le rôle lui va à ravir. On sent dans son jeu, l'évolution de son personnage au fil du film. Si dans l'ensemble j'ai passé un bon moment devant ce film, je trouve qu'il est essentiellement une bonne mise en bouche pour découvrir les romans. N'étant plus le public, je n’adhérais pas à chacune des idées cousues de fil blanc. Pour autant, j'irai découvrir les suites avec plaisir.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Le monde est à toi

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 août 2018.

Réalisé par Romain Gavras, scénario de Karim Boukercha, Noé Debré et Romain Gavras.

Acteurs : Karim Leklou (François), Isabelle Adjani (Dany), Vincent Cassel (Henri), Oulaya (Lamya), Gabby Rose (Brittany), Sam Spruell (Bruce), Mounir Amamra (Mohamed), Mahamadou Saengare (Mohamed), Robert Lyndon Harry (Manchester), Sofian Khammes (Poutine), François Damiens (René) et Philippe Katerine (Vincent).

Histoire : François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies. Poutine, le caïd lunatique de la cité propose à François un plan en Espagne pour se refaire. Mais quand tout son entourage : Lamya son amour de jeunesse, Henri un ancien beau-père à la ramasse tout juste sorti de prison, les deux jeunes Mohamed complotistes et sa mère chef d’un gang de femmes pickpockets, s’en mêle, rien ne va se passer comme prévu !

Mon avis : Je n'étais pas vraiment convaincue lors du visionnage de la bande annonce, m'attendant à un nouveau film rempli de cliché sur la citée et ses trafics. Mais je voulais vraiment découvrir le casting qui me tentait énormément, et j'étais intriguée par cette idée de Mr Freeze. Finalement j'ai passé un bon moment devant ce film, l'humour y est bien dosé et la problématique intéressante. On reste dans un cliché de la banlieue où tout est trafic, vol,... Mais on a très vite de l'empathie pour le personnage de François, coincé avec une mère très particulière. Et cela nous fait vite oublier le reste. Même si le film est assez prévisible, le casting est intéressant et on apprécie leur compagnie. On rit à plusieurs reprises, tellement les répliques ou les situations sont hors cadre. Pour ma part, ça a été une bonne surprise, je ne pensais pas du tout apprécié le film et pourtant tout m'a plut. 

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Mission impossible - Fallout

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 août 2018.

Réalisation et scénario par Christopher McQuarrie, et musique de Lorne Balfe.

Acteurs : Tom Cruise (Ethan Hunt), Henry Cavill (August Calvill), Rebecca Ferguson (Ilsa Faust), Ving Rhames (Luther Stickell), Simon Pegg (Benji Dunn), Sean Harris (Solomon Lane), Michelle Monaghan (Julia), Angela Bassett (Erica Sloane), Vanessa Kirby (Veuve Blanche), Alec Baldwin (Alan Hunley), Frederick Schmidt (Zola), Wes Bentley (Patrick), Kristoffer Joner (Nils Debruuk), Liang Yang (Lark) et David Mumeni (Sergent de la Marine).

Histoire : Quand l'IMF (Impossible Mission Force) échoue dans une mission, le monde est confronté à un désastre. Ethan Hunt, accompagné de son équipe et de quelques fidèles alliés, sont lancés dans une course contre la montre pour la corriger.

Mon avis : Depuis l'annonce du film, je me préserve de tout info, pas de bande annonce, pas d'article, pas d'image.... et ce n'a pas été une mince affaire. Donc quand l'avant première a été annoncé, je fonce. Sauf que sortie de séance, je suis perplexe... Les cascades et courses poursuites sont toujours aussi géniales mais je suis un peu perdue et déçue. Impossible pour moi de faire une critique après ce visionnage, aucune ligne ne vient. Ayant compris le lien avec "Rogue Nation" via le retour du syndicat, je décide de revisionner le film et de retourner voir "Fallout". Je ne dis jamais non à une double dose de Tom Cruise. Je me suis alors rendu compte que pour la première fois dans la franchise, visionner le précédent est un plus à la compréhension. Le second visionnage a été beaucoup plus fluide, ma compréhension bien meilleure et j'ai ainsi pu profiter du film ! Et une fois de plus le film est une réussite. Ce dernier ne laisse pas une minute de répit aux spectateurs, on enchaîne mission, complots, cascades, course poursuite à un rythme fou. Effrayée par les deux heures trente du film, je n'ai finalement pas vu le temps passer et j'en redemandais presque. La seconde collaboration de Christopher McQuarrie est une réussite, avec ses deux films il nous entraîne dans une mission fil rouge qui remet en cause l'espionnage, ses valeurs et ses principes. Salomon Lane est un méchant convaincant, qui en plus de vouloir "purifier" le monde, a pu analyser Ethan Hunt pour accroître sa vengeance. Le scénario est très bon en ce point, même si à force de voir des films d'espionnages on en connait les codes et certaines scènes en deviennent presque fade car trop simple d'en deviner la finalité. Le casting est toujours un plaisir ! Le trio Cruise / Rhames / Pegg nous régale une nouvelle fois. Même si Renner me manquait, son absence n'a pas été un frein. Henry Calvill que j'ai beaucoup apprécié, laisse sous tendre le mystère de son personnage au travers de cette pointe d'arrogance. Je ne peux pas m'amuser à prendre tous les membres du castings, mais j'ai eu plaisir à en retrouver certaines, d'autres ce confirme dans la franchise et on en redemande quitte à fantasmer sur leur retour dans d'autres circonstances. Et enfin, l'ensemble est sublimé par la magnifique bande originale de Lorne Balfe ! Qui a su intégrer le thème originale dans  plusieurs petites séquences, un bonheur. En résumé, Fallout est un épisode dans la continuité des précédents qui valorise un peu plus la franchise après son remaniement par le troisième volet. Elle est mise en valeur par ce film qui offre également une continuité pour la première fois. Je suis toujours autant impressionnée par les scènes de courses poursuite et de cascades. Et me dire que Tom Cruise en réalise la grande majorité, cela m’impressionne d'autant plus !

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Ant-Man et la guêpe

Publié le par Emy Lee

Sortie le 18 juillet 2018.

Titre originale : Ant-man and the wasp.

Réalisé par Peyton Reed, scénario d'Andrew Barrer, Gabriel Ferrari, Chris McKenna, Erik Sommers et Paul Rudd, et musique de Christophe Beck.

Acteurs : Paul Rudd (Scott Lang), Evangeline Lilly (Hope Van Dyne), Michael Pena (Luis), Walton Goggins (Sonny Burch), Michael Douglas (Dr Hank Pym), Hannah John-Kamen (Ava), Laurence Fishburne (Dr Bill Foster), Bobby Cannavale (Paxton), Judy Greer (Maggie), T. I. (Dave), David Dastmachian (Kurt), Michelle Pfeiffer (Janet Van Dyne), Abby Ryder Fortson (Cassie), Randall Park (Jimmy Woo), Divian Ladwa (Uzman), Goran Kostic (Anitolov), Rob Archer (Knox) et Michael Cerveris (Elihas Starr).

Histoire : Après les événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsque Hope van Dyne et le Dr Hank Pym lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de faire la lumière sur des secrets enfouis de longue date…

Mon avis : J'avais beaucoup aimé le premier volet de la franchise Ant-man, l'humour, le casting, et l'absence de surenchère d'explosion m'avait beaucoup plut ! J'étais cependant réticente à visionner ce second volet, de peur d'écrouler l'une des rares franchises Marvel que j'apprécie. Finalement je suis assez contente de ce deuxième, j'y ai retrouvé ce que j'aimais dans le premier, j'ai vraiment adoré les quelques scènes de Michelle Pfeiffer qui est toujours sublime. J'adore ses combats : je rétrécis, je m'agrandis et du coup je fais des dégâts bien sympas. Les différents gadgets et inventions du Dr Pym. J'ai passé un très bon moment devant ce film et confirme que j'adore les Ant-man.

3 étoiles.

Voir les commentaires

My Lady

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 août 2018.

Titre original : The children act.

Réalisé par Richard Eyre, scénario d'Ian McEwan d'après son œuvre, et musique de Stephen Warbeck.

Acteurs : Emma Thompson (Fiona Maye), Stanley Tucci (jack Maye), Fionn Withehead (Adam Henry), Ben Chaplin (Kevin Henry), Jason Watkins (Niget Pauling), Rosie Cavaliero (Marina Green), Nikki Amuka-Bird (Amadia Kalu), Anthony Calf (Mark Benner), Eileen Walsh (Naomi Henry), Nicholas Jones (Prof. Carter), Rupert Vansittart (Sherwood Runcie), Dominic Carter (Roger), Paul Bigley (Colin) et Daniel Tuite (Sebastian).

Histoire : Faut-il obliger un adolescent à recevoir la transfusion qui pourrait le sauver ? Fiona Maye, Juge de la Haute Cour, décide de lui rendre visite, avant de trancher. Leur rencontre bouleversera le cours des choses.

Mon avis : Dès que le sujet touche le judiciaire et les enfants, je suis tout de suite attirée par le film. Et quand en plus, Emma Thompson et Stanley Tucci sont au casting je fonce ! Le sujet abordé est intéressant, Fiona Maye est l'équivalent d'une Juge des Enfants en France, elle vise l'intérêt de l'enfant avant tout et doit parfois affronter des audiences bien difficile. Un boulot à plein temps que son mari ne comprend plus. J'ai adoré voir Fiona en audience, Emma Thompson apporte de la prestance au personnage et une main de faire dans un monde encore bien souvent masculin. J'ai d'ailleurs regretté de ne pas avoir davantage d'affaires judiciaires présentées avant de vivre l'affaire principale. Le destin du jeune Henry est intéressant, on se laisse embarquer dans cette affaire et le cheminement est intéressant. C'est par la suite que cela se gâte, et on ne comprend pas bien où le film veut en venir : transmission ? Amour maternelle ? Lasser ? Histoire d'amour ? En tout cas, j'ai beaucoup moins aimé cette seconde partie et c'est bien dommage.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Under the silver lake

Publié le par Emy Lee

Sortie le 08 août 2018.

Réalisation et scénario par David Robert Mitchell, et musique de Disasterpeace.

Acteurs : Andrew Garfield (Sam), Riley Keough (Sarah), Topher Grace (Homme du bar), Callie Hernandez (Millicent Sevence), Don McManus (Homme de la fin), Jeremy Bobb (Compositeur), Riki Lindhome (actrice), Zosia Mamet (Troy), Patrick Fischler (Fan de Comics), Jimmi Simpson (Allen), Grace Van Patten (Fille aux ballons) et India Menuez (Étoile filante).

Histoire : À Los Angeles, Sam, 33 ans, sans emploi, rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges, où il devra élucider disparitions et meurtres mystérieux sur fond de scandales et de conspirations.

Mon avis : Difficile de donner un avis sur ce film... La réalisation est magnifique, offrant de superbes plans, avec une esthétique collant parfaitement à l'univers du film. La bande originale représente également l'ambiance souhaité pour le film, accentuant ainsi cette idée de noirceur, d'ambiguïté avec un côté un peu malsain. Le reste... Et bien je n'ai pas compris où le réalisateur / scénariste voulait en venir ! On part du postulat de la disparition d'une jeune fille, dont le protagoniste principal s'est entiché. Il va la chercher et ainsi passer par différents lieux et personnages clés de L. A. Mais tout cela n'avais aucun intérêt pour moi, la construction de cette enquête ne mène à rien, d'autant que le personnage s'en écarte par moment pour reprendre sa vie en main... En finalité, esthétiquement c'est un très beaux films, scénaristiquement je me suis vraiment ennuyée !

2 étoiles.

Voir les commentaires

Jim & Andy

Publié le par Emy Lee

Sortie le 17 novembre 2017.

Titre original : Jim & Andy : The great beyond - Featuring a very special, contractually obligated mention of Tony Clifton.

Réalisé par Chris Smith.

Acteurs Jim Carrey, Danny DeVito, Milos Forman, Judd Hirsch, Peter Bonerz, Ron Meyer, George Shapiro et Michael Stipe.

Histoire : A travers le prisme de son inoubliable performance dans le rôle d'Andy Kaufman, Jim Carrey s'interroge sur le sens de la vie, la réalité, son identité et sa carrière.

Mon avis : Je n'ai malheureusement pas encore eu la chance de visionner "Man on the moon", ce qui bien entendu joue un peu sur mon appréciation de ce reportage. Toute fois, j'ai trouvé intéressant d'avoir le retour de Jim Carrey sur ce rôle, sur ce qu'il a mis en place pour pouvoir jouer et comment il n'a cessé de se remettre en question. Maintenant j'ai surtout hâte de voir le film, pour mieux comprendre et associer ce que je viens de visionner.

3 étoiles.

Voir les commentaires

The dictator

Publié le par Emy Lee

Sortie le 20 juin 2012.

Réalisé par Larry Charles, scénario de Sacha Baron Cohen, Alec Berg, David Mandel et Jeff Schaffer, et musique d'Erran Baron Cohen.

Acteurs : Sacha Baron Cohen (Amiral Général Aladeen), Anna Faris (Zoey), Ben Kingsley (Tamir), Jason Mantzoukas (Nadal), Megan Fox (Elle-même), J. B. Smoove (Usher), Bobby Lee (M. Lao), Kevin Corrigan (Slade), Olivia Taylor Dudley (Infirmière Svetlana), Sayed Badreya (Omar), Adeel Akhtar (Maroush), Riswan Manji (Patient), Asafi Mandvi (Docteur), Danielle Burgio (Garde), Fred Melamed (Chef du Rocket Science) et Anthony Mangano (Officier).

Histoire : Isolée, mais riche en ressources pétrolières, la République du Wadiya, en Afrique du Nord, est dirigée d’une main de fer par l’Amiral Général Aladeen. Vouant une haine farouche à l’Occident, le dictateur a été nommé Leader Suprême à l’âge de 6 ans, après la mort prématurée de son père, tué dans un accident de chasse par 97 balles perdues et une grenade ! Depuis son accession au pouvoir absolu, Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes. Malheureusement pour Aladeen et ses conseillers, les pays occidentaux commencent à s’intéresser de près à Wadiya et les Nations Unies ont fréquemment sanctionné le pays depuis une dizaine d’années. Pour autant, le dictateur n’est pas du tout disposé à autoriser l’accès de ses installations d’armes secrètes à un inspecteur du Conseil de Sécurité – sinon à quoi bon fabriquer des armes secrètes ? Mais lorsqu’un énième sosie du Leader Suprême est tué dans un attentat, Tamir parvient à convaincre Aladeen de se rendre à New York pour répondre aux questions de l’ONU.

Mon avis : Que dire de ce film totalement décalé, porté par un Sacha Baron Cohen dans son rôle jusqu'au bout du petit doigt. L'acteur est très convaincant dans la peau de se dictateur totalement excentrique dont les désirs sont forcements réalités mais bels et bien fictifs. Le film est bien amené, le montage réussi et des répliques qui pourraient être cultes. Un bon divertissement devant lequel j'ai passé un très bon moment.

4 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>